in

10 CONSEILS POUR RÉUSSIR un RÉÉQUILIBRE ALIMENTAIRE

Vitamins and Minerals - HelpGuide.org

ASTUCE 1 : SAVOIR COMMENT ACCÉDER AUX BONS ALIMENTS

Dès qu’on pense à rééquilibrer son alimentation, on se dit : “Ici il va falloir manger des haricots verts cuits à l’eau et sans amidon.” Vous pouvez vous l’enlever tout de suite de la tête. Je ne mange pas de haricots verts dans l’eau et je mange des pâtes ! Quand je dis que vous devez vous tourner vers les bons aliments, vous constaterez que vous y arriverez instinctivement vous-même au fur et à mesure que vous continuez. Les légumes et les fruits sont indispensables à une alimentation équilibrée réussie. Nous n’avons pas besoin de les faire cuire à l’eau, au contraire, c’est à vous de trouver les méthodes qui vous conviennent. Je cuisine beaucoup au four, par exemple, c’est un excellent moyen de les griller sans ajouter des tonnes de matières grasses.

Être curieux! En choisissant des légumes que vous n’avez jamais cuisinés, vous découvrirez de nouvelles saveurs et deviendrez encore plus curieux de ce que vous mangez. Par exemple, c’est actuellement la saison des courgettes. Vous pouvez préparer les courgettes de plusieurs manières : galettes épicées, griller, soupe ou les faire cuire à la poêle avec un peu de sauce tomate.

Retrouvez notre article sur les bienfaits d’un rééquilibrage alimentaire

CONSEIL 2 : COMMENT REUSSIR UN RÉÉQUILIBRAGE ALIMENTAIRE : AVOIR UNE MAIN LÉGÈRE DE LA SAISON

C’est la base d’un rééquilibrage alimentaire réussi ! Parce que nous avons tous tendance à trop pimenter nos repas. En réduisant ma consommation de matières grasses, je sais que cela m’a aidé à perdre beaucoup de poids. Oui, l’huile d’olive, mais ce n’est pas parce qu’elle a tant de bienfaits pour la santé que vous devez en mettre 4 cuillères à soupe dans votre salade. C’est du beurre et il n’a pas moins de calories que le beurre conventionnel.

Si vous ne voulez pas commencer à rééquilibrer votre alimentation, commencez par là. Vous verrez les résultats rapidement, vous verrez !

Quelques conseils pour réduire l’apport en matières grasses :

1/ Comment savoir à quoi j’ai droit ? Dites-vous que plus vous avez de lumière, mieux c’est. Vous pouvez commencer avec 2 cuillères à café d’huile d’olive par jour. Il a l’air fin et pourtant aujourd’hui nous y sommes très habitués à la maison. La salade n’est plus trempée dans l’huile et si elle est bien mélangée, c’est plus que suffisant. Pour une laitue pour 2, ajouter les échalotes, 1 cuillère à café d’huile d’olive et le vinaigre balsamique.

2/ Sauce hypocalorique : Je réalise des sauces yaourt 0% végétal pendant quelques jours. Il se marie si bien avec une salade de concombre ou de radis, mélanger avec des échalotes, une pincée de sel et un voile ! A ce jour, je l’ajoute même à d’autres salades et c’est aussi bon !

3/ Evitez au maximum de manger des plats surgelées : on n’en mange jamais à la maison, car personnellement j’ai toujours trouvé que ce n’était pas bon. En hiver, cependant, j’ai toujours été enclin à acheter des soupes surgelées chez Picard. Je me suis dit genre soupe pour le soir, c’est bien qu’elle soit légère… mais je me trompais ! La plupart sont riches en matières grasses et quand j’ai pensé à manger un repas équilibré, je me suis trompé ! J’ai réussi à trouver chez moi la soupe aux légumes bio, qui ne contient pas de matières grasses ajoutées et que je peux consommer avec modération. Il vous faudra apprendre à lire les étiquettes, la partie la plus contraignante au début et qui prendra un certain temps au début. Mais cela vous fera gagner du temps plus tard car vous achèterez les mêmes aliments.

4/ Si vous souhaitez manger des aliments riches en matières grasses : Il m’arrive de manger ce type d’aliments une fois par semaine par plaisir. Ce que je fais, je n’en consomme que la moitié, j’ai donc étanché ma soif et je suis resté raisonnable quant à la quantité de graisse consommée. C’est une astuce qui peut vous aider ! Je m’assure également de manger ce type de nourriture à midi, pas le soir.

ASTUCE 3 : JAMAIS COUPABLE

Alors je peux vous rassurer tout de suite, j’ai souvent craqué, surtout au début. La première semaine, j’ai pris un demi-paquet de gâteaux! Chaque fois que j’ai craqué, j’ai essayé de rester dans un état d’esprit positif et je pense que cela a joué un grand rôle. En conséquence, j’ai eu très peu de culpabilité. Parce que la culpabilité vous fait penser négativement, et que le négatif vous empêchera de perdre du poids, c’est presque mécanique. Si tu te dis, je vais perdre ces kilos, au lieu de dire qu’il est foutu, j’ai ruiné mes efforts, j’abandonne… Le ton est complètement différent et ça va avoir un énorme impact sur ton moral, ta prise de conscience et tout vous faites après cela, comme le sport.

En pensant toujours positivement, même lorsque vous craquez, vous continuerez toujours à avancer dans la bonne direction.

ASTUCE 4 : APPRENEZ À MANGER LES BONNES QUANTITÉS

Le fait est que nous mangeons trop ! Et je me suis rendu compte que dès le premier jour j’ai commencé à rééquilibrer mon alimentation. Je ne parle pas de cupcakes ou de pâtisseries, je parle de ce que nous avons dans notre assiette pour le déjeuner ou le dîner. Il va donc falloir apprendre à limiter certains aliments tout en les accompagnant d’autres choses. Par exemple, je mange des pâtes presque tous les deux jours, surtout quand je cours. Mais je me limite à 5/6 cuillères à soupe de pâtes cuites. Le reste ce sont les légumes qui composent mon assiette et ils peuvent être consommés sans restriction ! Mangez prudemment et plus par gourmandise et vous verrez que cela vous apprendra à manger les bonnes quantités.

ASTUCE 5 : Manger des féculents complet

Quand on pense à équilibrer les aliments, on dit adieu aux pâtes, adieu au riz, etc. … Et bien non, vous pouvez le manger, mais entier. Les pâtes blanches n’ont aucune valeur nutritive par rapport aux pâtes complètes, ce qui vous rassasiera et aura un bien meilleur effet sur votre glycémie. Tout ce qui est complet est bien meilleur pour notre santé, pensez-y !

Remplacer sa baguette par du pain de seigle ou du pain complet est un bon début !

ASTUCE 6 : LE SUCRE OUI, MAIS EN PETITE DOSE

En réduisant votre consommation de sucre, vous vous rendrez compte en quelques semaines seulement que votre cerveau ne vous forcera plus instinctivement à en consommer. J’étais extrêmement douce au fond, j’adore le chocolat, les sucreries et je les limite depuis le début, j’ai trouvé que j’y pensais beaucoup moins. Et pourtant il y a ce qu’il faut dans nos placards ! Monsieur continue à manger du chocolat, des biscuits apéritifs et des pâtisseries. Je sais qu’ils sont là, mais je peux m’en empêcher. Aujourd’hui je pourrais même vous dire que je suis plus salé que sucré.

Rappelez-vous que le sucre nécessite du sucre. Une consommation modérée vous permettra de durer dans le temps et de vous rendre heureux.

Voici quelques conseils pour réduire votre apport en glucides :

Alors vous avez évidemment le droit de manger du chocolat ou des pâtisseries, mais vous savez les déguster à petites doses. Les fruits d’été arrivent bientôt, préférez les pêches à un carré de chocolat par exemple.

1/ Si vous souhaitez boire un verre de jus d’orange : A ce jour, le jus d’orange fait jeu égal avec les boissons gazeuses. Nous croyons que nous buvons des aliments qui sont bons pour notre santé, et pourtant, même lorsque nous les pressons à la maison, ils peuvent être aussi riches en calories que les sodas. Je recommande fortement de manger de l’orange au lieu de boire du jus d’orange. En le consommant entier, vous n’ajoutez pas de sucre et vous consommez des fibres. De ce fait, les glucides passent plus lentement dans le sang et c’est bien meilleur pour la santé.

2/ Si vous aimez le chocolat : c’était le plus dur pour moi de réduire ma consommation, alors ce que j’ai fait, j’ai initialement prévu 1 carré par jour. J’ai percé plus d’une fois, je peux vous assurer! Je n’en mange plus tous les jours maintenant, chose que je n’aurais pas cru possible il y a quelques mois.

3/ Pour les légumes rôtis : Je prends toujours à raison d’1 cuillère à café d’huile d’olive par repas. Je mets ma ration dans un saladier pour mes légumes et les mélange bien avec mes mains, c’est largement suffisant. Alors sautez au four !

CONSEIL 7 : POUR REUSSIR UN RÉÉQUILIBRAGE ALIMENTAIRE IL FAUT MANGEZ À SA FAIM

Alors que j’équilibrais mon alimentation, j’ai réalisé que j’avais faim depuis quelques jours. Je prenais souvent du thé pour me calmer, puis j’avais faim, au point qu’à 19 heures les petits déjeuners se succédaient tandis que je préparais le repas.

Aujourd’hui je ne prends pas toujours le petit déjeuner, du moins jamais par gourmandise. Mais si je pense que ce sera difficile à supporter jusqu’au soir, j’en prends un. Dans la plupart des cas je mélange une banane ou 2 selon la taille avec 100 ml de lait d’avoine. Tiens-moi très bien ! les fruits d’été arrivent bientôt, je vais pouvoir varier. Si je sors, je prendrai une banane avec moi. Si je n’y avais pas pensé avant de partir, je préférerais les brioches que les pains sous chocolat par exemple.

ASTUCE 8 : Continuez avec plaisir

Le rééquilibrage alimentaire doit se faire sans déception. Et de vous à moi, c’est le premier “régime” dont je ne suis pas déçu, et j’ai même l’impression que non. Je mange absolument tout ! Du chocolat, des gâteaux, mais je pense qu’en limitant les portions, j’ai trouvé l’équilibre. En consommant moins de lipides, il permettait de ne pas négliger ces petits plaisirs.

Comme je l’ai dit, c’est une question d’équilibre. A vous de vous écouter et avec le temps vous apprendrez, vous vous assimilerez.

CONSEIL 9 : Mangez un bon repas par semaine

J’appelle ça mon plaisir. Je le prends habituellement le week-end et le midi. Je prépare quelque chose d’un peu plus “calorique” que les autres jours de la semaine. Ça pourrait être un burger végétarien avec de la laitue ou un morceau de Babka pour le brunch du dimanche matin, une recette que j’ai postée >> ici

Je ne mange plus pour compenser l’inconfort, je mange pour me faire plaisir et profiter du moment. C’est une vision complètement différente, qui apporte beaucoup à mon esprit, à mon bien-être et qui est aussi utile dans la durée. Attention, les vieux démons ne sont évidemment jamais bien loin, et à ce jour je ne dis pas que j’ai tout décidé, mais j’ai fait de grands progrès.

CONSEIL 10 : POUR REUSSIR UN RÉÉQUILIBRAGE ALIMENTAIRE IL FAUT UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE

Si vous n’êtes pas très sportif, des exercices comme la marche rapide sont un bon moyen de muscler votre corps. Plus vous bougez, plus vous éliminerez, c’est logique. A mes débuts, j’ai tout de suite lié mon équilibre alimentaire au sport pour obtenir de meilleurs résultats et éventuellement limiter mes petites crevasses. Je cours 3 heures par semaine et j’ai beaucoup progressé, je vous en parlerai dans mon prochain article.

Si vous détestez courir (comme moi, oui, c’est un paradoxe), trouvez une activité qui vous plaise. Découvrez les nombreuses séances de sport gratuites sur YouTube, faites plus de balades, faites vos courses à pied plutôt qu’en voiture, si vous le pouvez, descendez 3 stations de métro avant votre destination finale, faites du vélo…

Plus vous bougez, plus cela vous incitera à le faire !

L’exercice est également un excellent moyen d’atteindre vos objectifs nutritionnels. Parce que si vous faites de l’exercice, vous ne voudrez probablement pas gaspiller vos efforts à manger quoi que ce soit. Quand j’ai commencé à courir et que c’était vraiment, vraiment difficile, je me disais : “Attendez une minute.” vous ne mangerez pas un demi-comprimé. “.

Le sport est de contribuer à ce que je n’aime pas et de me permettre de voir comment mon corps se sculpte et s’améliore au-delà de la perte de poids. J’ai gagné 13% de muscle en 3 mois, principalement dans mes jambes et quand j’ai vu que je ne perdais pas de poids, j’ai su que j’avais pris du muscle. Nous avons une balance intelligente qui calcule l’IMC, mais aussi la masse musculaire, la masse grasse et la masse osseuse.

Ce qui est très pratique, car grâce à cela je vois rapidement que j’ai pris de la masse musculaire par rapport à l’haltérophilie précédente, ce qui n’est absolument pas décourageant. Cela me permet de conserver ma motivation pour poursuivre mes efforts. Puisque le souci des balances classiques c’est qu’on ne voit que son poids et qu’on se dit souvent, je ne perds pas en faisant un effort. Pensez-y, car la perte de poids est parfois un peu plus lente, car vous gagnez en masse musculaire et le muscle pèse plus que la graisse. Alors soyons patients !

Written by quoimangercesoir

Jeune blogueuse : experte en nutrition sport et santé. J'aide les femmes à s'accepter devant le miroir. Grâce à mes conseils sur les bonnes pratiques de la nutrition et sur les exercices physiques à adopter à la maison ou en salle de sport pour retrouver une belle silhouette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

une assiette équilibré et saine

recette rééquilibrage alimentaire gratuit

traction-australienne-rowing-poids-du-corps-exercice-dos

traction australienne