5 des immunostimulants naturels les plus puissants – quoi manger ce soir

Les immunostimulants à base de plantes ou naturels sont un groupe de substances naturelles qui ont un effet bénéfique sur les mécanismes de défense cellulaires et hormonaux de l’organisme. Leurs principales fonctions sont exprimées dans le renforcement du système immunitaire, la réduction de la sensibilité du corps au stress et aux infections, ainsi que l’amélioration de la santé physique, mentale et émotionnelle globale.

Un mode de vie sain et le maintien d’un poids optimal sont particulièrement importants si vous souhaitez profiter d’une bonne santé et d’une immunité forte. Cependant, une bonne nutrition est tout aussi importante. C’est pourquoi vous devez baser votre alimentation sur certains aliments et en éviter d’autres. Manger plus de fruits, de légumes, de légumineuses, de noix et de graines est un bon début. Parallèlement, il est conseillé de réduire ou d’éviter la consommation d’aliments frits, de produits sucrés et de charcuterie.

Un autre facteur de santé important, bien que souvent négligé, est la consommation adéquate d’herbes, d’épices et d’autres stimulants immunitaires naturels. Ces produits apparemment minuscules cachent d’énormes avantages pour la santé. Dans cet article, nous allons vous en présenter 5. Tous peuvent être pris sous leur forme naturelle ou sous forme de compléments nutritionnels naturels immunostimulants. Alors, commençons.

1. Cannelle de Ceylan – l’un des immunostimulants naturels les plus puissants

5 des immunostimulants naturels les plus puissants-quoi manger ce soir-bg-1

La cannelle de Ceylan, aussi appelée vraie cannelle, est extrêmement riche en vitamines, minéraux et puissants antioxydants. Ce réservoir naturel de nutriments utiles offre des quantités enviables de fibres, de carotènes et d’antibiotiques naturels, ce qui lui confère à juste titre l’une des premières places parmi les immunostimulants naturels les plus puissants.

La consommation régulière de cannelle de Ceylan est associée à des niveaux réduits de mauvais cholestérol “LDL”, à une amélioration de la glycémie, à une meilleure sensibilité des cellules à l’insuline, à une réduction des processus inflammatoires et à un risque réduit de cancer. Vous pouvez prendre de la vraie cannelle sous forme de poudre ou comme complément alimentaire.

2. Curcuma

Le curcuma est peut-être l’un des stimulants immunitaires naturels les plus puissants qui soient. Un certain nombre d’études scientifiques montrent que l’épice a un effet bénéfique sur presque tous les organes et systèmes du corps humain. La plupart de ces bienfaits pour la santé sont dus à la substance active du curcuma connue sous le nom de curcumine.

La curcumine est un type de pigment qui appartient à la famille des curcuminoïdes – des substances bioactives aux propriétés antioxydantes extrêmement élevées. Les scientifiques ont découvert que le pigment présente de puissantes propriétés immunostimulantes, antitumorales, antioxydantes et anti-inflammatoires. En outre, la curcumine est également utilisée avec succès dans le traitement des maladies arthritiques de différents types et à différents stades.

3. Aîné noir

5 des immunostimulants naturels les plus puissants-quoi manger ce soir-bg-2

Les propriétés immunostimulantes du sureau noir sont connues depuis l’Antiquité. Ce don naturel renforce les mécanismes de défense de l’organisme contre les virus et les infections, augmente les niveaux d’énergie de l’organisme, améliore le fonctionnement du système digestif, favorise la perte de poids, régule la tension artérielle et réduit le risque d’un certain nombre de maladies chroniques, dont le cancer, les maladies cardiaques et le diabète de type 2.

Le sureau noir est particulièrement riche en minéraux potassium, fer, phosphore et cuivre, en vitamines A, C et B, en fibres solubles et insolubles, ainsi qu’en composés organiques aux puissantes propriétés anti-inflammatoires et immunostimulantes. Vous pouvez prendre le sureau sous forme de sirop ou sous forme de complément alimentaire naturel, qui contient généralement un extrait de la plante.

4. Echinacea – parmi les immunostimulants naturels les plus puissants

L’échinacée contient une variété impressionnante de substances bioactives, telles que les alcamides, l’acide caféique, les phénols, l’acide rosmarinique et les polyacétylènes. Aussi connue sous le nom d’échinacée pourpre, l’échinacée est l’une des herbes les plus populaires au monde. Au fil des siècles, il a servi d’agent de guérison dans l’arsenal médical de nombreux peuples, y compris les Incas, les Mayas et les Aztèques.

Aujourd’hui, l’échinacée a acquis une grande popularité en tant qu’agent protecteur contre le rhume et la grippe. En outre, l’herbe est également largement utilisée dans la lutte contre la douleur chronique, l’inflammation et les migraines, ainsi que pour renforcer le système immunitaire.

5. Astragale

5 des immunostimulants naturels les plus puissants-quoi manger ce soir-bg-3

Bien qu’au numéro 5 sur la liste de certains des immunostimulants naturels les plus puissants, l’astragale n’est en aucun cas inférieur à ses homologues curatifs. La racine de cette herbe populaire est largement utilisée dans la fabrication de potions de guérison et de suppléments nutritionnels immunostimulants.

Le don naturel est principalement utilisé pour traiter le rhume des foins, les problèmes rénaux et les maladies du foie. Connu des Chinois depuis l’Antiquité, l’astragale est également bien connu pour ses propriétés immunostimulantes, anti-inflammatoires et anti-tumorales.

Derniers mots

Aujourd’hui, de plus en plus de gens réalisent le pouvoir de guérison de la nature et se tournent vers elle pour obtenir de l’aide. Et en effet, Mère Nature est la source d’innombrables remèdes curatifs, chacun offrant un riche arsenal de substances bénéfiques. Les immunostimulants naturels listés dans cet article ne sont qu’une petite partie de la richesse de la “pharmacie verte”.

Parallèlement à eux, il existe également un certain nombre d’autres immunostimulants naturels, dont chacun a fait ses preuves au cours des siècles. Certains des noms les plus courants incluent le clou de girofle, la griffe de chat, l’ashwagandha et le romarin. Tous sont réputés pour leurs propriétés immunostimulantes, anti-inflammatoires et antibactériennes. Ils sont généralement disponibles sous forme de thé, de décoctions de plantes ou de compléments alimentaires naturels, comme vous pouvez en trouver sur le site growia.bg

As-tu aimé cet article?

As-tu aimé cet article? Si vous l’avez trouvé utile, pourquoi ne pas le partager avec votre famille et vos amis ?

Vous pouvez également aimer notre page et nous suivre sur Facebookainsi que vous abonner à notre bulletin électronique gratuit pour des articles utiles et des conseils liés à une alimentation saine et à la perte de poids.

Si vous souhaitez ajouter quelque chose que nous avons manqué ou partager votre opinion sur le sujet, vous pouvez le faire en laissant un commentaire dans la case ci-dessous.

Merci! Votre avis et vos idées sont importants pour nous !

Immunostimulants naturels – isources utilisées

  1. McCulloch, M., Broffman, M., Gao, J. et Colford, JM, Jr (2002). Phytothérapie chinoise et interféron dans le traitement de l’hépatite B chronique : une méta-analyse d’essais contrôlés randomisés. Revue américaine de santé publique, 92(10), 1619–1628.
  2. Priyanga Ranasinghe, et al. (2017). Cinnamomum zeylanicum (cannelle de Ceylan) en tant qu’agent pharmaceutique potentiel pour le diabète sucré de type 2 : protocole d’étude pour un essai contrôlé randomisé.
  3. Susan J. Hewlings et al. (2017). Curcumine : un examen de ses effets sur la santé humaine.
  4. Tiralongo, E., Wee, SS et Lea, RA (2016). La supplémentation en baies de sureau réduit la durée et les symptômes du rhume chez les voyageurs aériens : un essai clinique randomisé, à double insu et contrôlé par placebo. Nutriments, 8(4), 182.
  5. Zhai, Z., Y. Liu, L. Wu, DS Senchina, ES Wurtele, PA Murphy, ML Kohut et JE Cunnick (2007). Amélioration des fonctions immunitaires innées et adaptatives par plusieurs espèces d’échinacées. Journal des aliments médicinaux, 10(3), 423–434.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.