5 précieux conseils pour bien manger en hiver – quoi manger ce soir

L’automne est déjà un fait et l’hiver est à nos portes. Une saison pleine de moments festifs, de boissons chaudes et de bonnes surprises s’annonce. Mais malheureusement, parallèlement à cela, les virus deviennent de plus en plus courants et n’attendent que le moment propice pour attaquer. Leur meilleur ami est un système immunitaire affaibli.

Afin de maintenir un système immunitaire sain et de se protéger du rhume et de la grippe en hiver, il est très important de manger sainement, de dormir suffisamment, d’éviter l’excès de stress et de maintenir un bon niveau d’activité physique. Dans cet article, nous allons nous intéresser de plus près au premier de ces facteurs, à savoir comment manger sainement pendant les mois gris d’hiver.

Alors, jetons un coup d’œil à 5 ​​des conseils les plus précieux pour une alimentation saine en hiver.

1. Pour une alimentation hivernale saine, privilégiez les fruits et légumes

5 précieux conseils pour bien manger en hiver-quoi manger ce soir-bg-1

Les fruits et légumes sont l’un des meilleurs alliés dans la lutte contre les virus et les infections. Ces cadeaux naturels sont riches en vitamines, minéraux, antioxydants et un certain nombre d’autres micronutriments et composés phytochimiques bénéfiques.

La consommation régulière de fruits et de légumes est associée à une immunité renforcée, à un système digestif amélioré, à des performances mentales améliorées et à un risque réduit de développer un rhume, une grippe, une maladie cardiovasculaire et un cancer.

Pour une alimentation hivernale saine, mangez au moins 3 légumes différents et 2 fruits différents par jour. Vous pouvez diversifier avec des fruits et légumes frais, en conserve, surgelés ou séchés. Sachez toutefois que les fruits et légumes en conserve peuvent contenir des quantités plus élevées de sucre ou de sel ajouté. Lisez attentivement les étiquettes nutritionnelles. Les variantes congelées, en revanche, conservent plus longtemps leurs valeurs nutritionnelles utiles.

2. Mangez plus d’aliments probiotiques

Les aliments probiotiques ou fermentés contribuent à un système immunitaire sain, à une meilleure digestion et à un meilleur état de santé général. Ces aliments sont riches en probiotiques, qui ont des propriétés bénéfiques pour la santé et protègent l’organisme du développement d’un certain nombre de conditions pathologiques. En outre, ils contiennent également de nombreux autres nutriments bénéfiques, tels que des vitamines, des minéraux, des antioxydants, des protéines et des fibres.

Le yogourt, le kéfir, la choucroute, le kombucha, les cornichons, le vinaigre de cidre de pomme et les cornichons font partie des aliments probiotiques les plus bénéfiques. Pour une alimentation hivernale saine, essayez de manger au moins un aliment probiotique par jour.

3. Pour une alimentation hivernale saine, mangez plus de légumineuses

5 précieux conseils pour bien manger en hiver-quoi manger ce soir-bg-2

Les légumineuses sont un aliment vraiment sain, offrant un certain nombre d’avantages pour la santé globale du corps. Ces réservoirs naturels de nutriments bénéfiques sont riches en protéines, fibres solubles et insolubles, vitamines, minéraux et antioxydants.

Les protéines sont un facteur très important dans le maintien d’un corps sain et d’une forte immunité. Les acides aminés qui composent les protéines sont impliqués dans la construction de chaque cellule, tissu et organe, ainsi que dans la matrice de chaque anticorps et immunoglobuline.

Les lentilles, les haricots, les pois et les pois chiches comptent parmi les légumineuses les plus utiles. En plus d’être utiles, ces aliments sont également relativement bon marché et faciles à préparer. Sachez cependant que ces représentants végétaux contiennent certaines quantités d’acide phytique (phytates), qui est connu pour ses propriétés anti-nutritives. La prise de grandes quantités d’acide phytique peut entraîner une mauvaise absorption de certaines vitamines et minéraux, ce qui, à son tour, peut être une condition préalable au développement de l’avitaminose.

Pour réduire la concentration de phytates dans les aliments à base de légumineuses, pré-tremper dans de l’eau froide pendant au moins 12 heures. Pour une alimentation saine en hiver, essayez de consommer au moins un repas de haricots par jour.

4. Faites des noix et des graines une partie intégrante de votre alimentation

Ces petits cadeaux de la nature sont riches en protéines, graisses saines, fibres, vitamines, minéraux et antioxydants. La consommation régulière de noix et de graines est associée à un système immunitaire renforcé et à un risque réduit de développer un rhume, une grippe, une maladie cardiaque, un diabète de type 2 et certains cancers.

Pour de meilleurs résultats pour la santé, consommez des noix et des graines crues, sans sel ajouté. Cependant, comme les légumineuses, ce type d’aliment contient également certaines quantités de phytates. Pour réduire la concentration d’acides phytiques qu’ils contiennent, il est recommandé de les pré-tremper dans de l’eau tiède pendant plusieurs heures. De plus, les graines sont mieux assimilées par l’organisme lorsqu’elles sont prises à l’état moulu.

Pour une alimentation hivernale saine, visez à manger des noix et des graines tous les jours. Vous pouvez les ajouter aux soupes, aux repas, aux salades et même à votre petit-déjeuner smoothie ou flocons d’avoine.

5. Pour une alimentation saine en hiver, buvez plus de liquides

Un apport hydrique adéquat est particulièrement important pour maintenir une santé optimale. Cela s’applique encore plus fortement pendant les mois froids d’hiver lorsque le corps travaille à des vitesses plus élevées pour se protéger des attaques de virus.

Chaque réaction ou fonction dans le corps humain est associée à une certaine quantité d’eau. Le manque d’eau dans le corps, également connu sous le nom de déshydratation, entraîne une diminution des processus corporels et un affaiblissement du système immunitaire.

Pour une alimentation saine en hiver, prenez au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour. De plus, assurez-vous de boire des tisanes, des smoothies et des jus de fruits fraîchement pressés. Tous sont une aide idéale dans la lutte contre le rhume et la grippe et contribuent au maintien d’une immunité saine.

Vous pouvez en savoir plus sur la santé et les modes de vie sains dans la catégorie santé du site Web Feabg.

Sources utilisées

  1. Carson TL, Hidalgo B, Ard JD, Affuso O. (2014). Interventions diététiques et qualité de vie : une revue systématique de la littérature. Journal de l’éducation nutritionnelle et du comportement.
  2. Emilio Ros (2010). Avantages pour la santé de la consommation de noix.
  3. Fung TT, et al. (2001). Association entre les habitudes alimentaires et les biomarqueurs plasmatiques de l’obésité et du risque de maladie cardiovasculaire. Le tourillon américain de la nutrition clinique, université d’Oxford.
  4. McCullough ML, et al. (2002). Qualité de l’alimentation et risque de maladies chroniques majeures chez l’homme et la femme : vers une meilleure orientation alimentaire. Le tourillon américain de la nutrition clinique, université d’Oxford.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.