in

Ail : propriétés, bienfaits et les meilleures recettes

Les bienfaits de l’ail sont connus et beaucoup mangent de l’ail cru. En effet, c’est un antibiotique naturel , il est capable de réguler la tension artérielle mais aussi de réduire le cholestérol et les triglycérides et aide à détoxifier le foie et le système digestif. Il est souvent sous-estimé, mais sa fonction aromatique est fondamentale en cuisine pour de nombreux plats : de plus, malgré les doses d’apport modestes, il est très important d’un point de vue nutritionnel . La variété du genre “Allium”c’est un monde à découvrir, plein de bonnes surprises, même pour ceux qui n’aiment pas les “conséquences” de sa consommation. Découvrons quelles sont toutes les propriétés de l’ail et comment l’utiliser.

L’ail, votre carte d’identité

Allium sativum L. appartient à la famille des Liliacées . Certains chercheurs, en raison de la forme de l’inflorescence, l’insèrent, comme l’oignon, dans la famille des Amarillidaceae (ou Amaryllidaceae), selon le nouveau système de classification APG III. C’est une plante herbacée vivace, mais cultivée comme une annuelle : elle atteint jusqu’à un mètre et est appréciée pour sa partie bulbeuse aromatique, utile notamment pour aromatiser les aliments , mais aussi à des fins thérapeutiques.

Après la récolte, les bulbilles ne germent pas immédiatement, mais elles ont besoin d’une certaine période de stase . Pour prolonger cette période, il est nécessaire de les stocker à une température de 0 ° C ou à des valeurs supérieures à 18 ° C, tandis que pour la raccourcir, il est nécessaire de les stocker entre 5 et 10 ° C.

[html_block id=”18449″]

Ail : histoire

C’est un aliment qui a toujours accompagné l’homme au cours des siècles. Il est censé être originaire d’Asie centrale (Kirghizistan, Iran, Afghanistan). Sa diffusion est si ancienne qu’elle a précédé la civilisation égyptienne qui, il y a plus de 5000 ans, reconnaissait sa valeur alimentaire, la considérant comme un médicament et une offrande aux dieux.

Mais ce sont les Romains qui l’ont introduit en Europe lors de leurs campagnes militaires. Il a été distribué aux légionnaires pour prévenir les infections et renforcer leurs “vertus” guerrières.

De plus, au Moyen Âge, il était utilisé pour soigner les fièvres, la surdité, les hémorragies et surtout comme antidote dans la lutte contre la peste .

Mais, c’est Louis Pasteur , en 1858, qui décrit ses qualités antibiotiques et, au début du XXe siècle, Albert Schweitzer l’utilise en Afrique comme remède contre la dysenterie Par la suite, l’utilisation a également été étendue pour lutter contre les épidémies de:

  • grippe
  • typhus
  • diphtérie
  • tuberculose
  • choléra.

Ail : propriétés nutritionnelles

Avec seulement 41 calories pour 100 grammes de produit, la nourriture vous garantit un nombre élevé de nutriments.

Ail : propriétés bénéfiques

Il possède de nombreuses propriétés bénéfiques , grâce aux nutriments dont il est composé. Voyons ce qu’ils sont.

  • Antibactérien et antibiotique naturel. Sa teneur en vitamine C et en soufre lui confère de grandes propriétés antibactériennes , à tel point qu’elle est considérée comme un antibiotique naturel. De plus, il aide à combattre les parasites intestinaux et possède une activité antifongique contre cinq espèces de Candida .
  • Anti-inflammatoire. Certains composés dérivés des organosulfures (OSC) de l’ail, comme l’allicine, se sont avérés efficaces pour prévenir les processus inflammatoires . En ce sens, il pourrait être utilisé dans le traitement de la colite ulcéreuse, de la maladie de Crohn et d’autres maladies intestinales déclenchées par une inflammation.
  • Aide le système circulatoire. L’allicine est connue pour ses propriétés anti-hypertensives . Plusieurs études ont montré sa capacité à abaisser la tension artérielle , un effet maximisé chez les personnes hypertendues . Cela est également utile pour prévenir les maladies cardiovasculaires.
  • Renforce le système immunitaire . Grâce à ses propriétés antibactériennes , il est capable de stimuler le bon fonctionnement du système immunitaire, conjurant les maux saisonniers . Pour maximiser ces propriétés, il doit être consommé cru.

Autres bénéfices

Mais les bienfaits de cet aliment précieux ne s’arrêtent pas là. Il existe trois autres fonctions moins connues, mais tout aussi importantes, que l’ail remplit.

  • Stimule le système osseux. En manger fréquemment peut minimiser la perte osseuse en augmentant les niveaux d’oestrogène, ce qui est particulièrement important pour les femmes ménopausées qui sont à risque d’ostéoporose . De plus, il a également été démontré que la consommation d’ail et d’oignons a des effets bénéfiques sur le traitement de l’arthrose.
  • Effets antitumoraux. Une phytoalexine isolée de l’ail, l’allixine , possède des propriétés anticancéreuses et antioxydantes . Plusieurs études ont rapporté des effets protecteurs sur la santé humaine de diverses espèces d’Allium. Par exemple, des études récentes ont montré une association entre la réduction du risque et l’incidence du cancer du sein et la consommation de certaines espèces d’Allium, notamment l’ail et le poireau.
  • Action anti-obésité . Divers composés organosulfurés (OCS) présents dans l’ail, dont le plus puissant et le principal est l’allicine, présentent une activité anti-hyperglycémique et anti-hyperinsulinémique. Ces caractéristiques en font un allié pour les personnes souffrant d’obésité.

Ail cru : préparations alternatives

Comme nous l’avons déjà dit, pour maximiser ses propriétés, le mieux est de manger de l’ail cru . Mais tout le monde n’y parvient pas : pour cette raison de nombreuses préparations alternatives ont été développées , afin de permettre à ceux qui ne peuvent pas le manger cru de profiter de ses bienfaits.

L’ail vieilli est l’une des préparations à base de cet aliment, mais sans l’odeur forte typique et le goût aigre et irritant . Il provient du vieillissement d’aliments frais dans de l’éthanol aqueux pendant plus de 10 mois à température ambiante. Au cours des processus de vieillissement, les niveaux de composés bénéfiques sont augmentés , ce qui se traduit par un pouvoir antioxydant supérieur à celui du produit frais ou traité thermiquement.

Ail : contre-indications

La prise de cet aliment est contre-indiquée en cas de :

  • gastrite , aiguë et chronique;
  • muqueuses intestinales enflammées;
  • grossesse , surtout au premier trimestre, en cas de doses thérapeutiques ;
  • dans les deux semaines précédant la chirurgie ;
  • pendant l’allaitement , car cela peut modifier le goût du lait.

Comment le prendre

A des fins thérapeutiques, elle peut être consommée fraîche ou elle peut être prise sous forme d’infusion et de décoction, de sirop, d’extrait, de macérat , de comprimés, de gélules ou de perles . Pourtant, en cuisine, c’est la partie du bulbe qui est couramment utilisée , même si les feuilles et les fleurs de certaines variétés sont également consommées.

Cependant, pour éviter le goût trop agressif et permanent, quelques précautions peuvent être prises sans pour autant renoncer à la consommation de ce précieux aliment. Avant de l’utiliser, après l’avoir coupé en deux dans le sens de la longueur, avec la pointe d’un couteau on enlève la partie centrale, c’est-à-dire ce filet blanc ou vert clair , en plein milieu du clou de girofle.

En éliminant ce qu’on appelle l’âme ou le cœur de l’ail, il atténuera légèrement la saveur et les plats auront un parfum léger et délicat.

Après le repas, si l’odeur persiste, il est recommandé de boire du thé vert . Ou mangez des fruits, surtout des pommes. Mais tous les fruits riches en polyphénols vont bien , grâce auxquels les composés soufrés, à l’origine de la mauvaise odeur, sont éliminés.

 Le lait peut également être un excellent remède, à condition qu’il soit entier, car il est plus riche en matières grasses utiles pour capter les substances qui causent les mauvaises odeurs dans la bouche.

Ail : variété

Il existe de nombreuses espèces. Il existe plus d’une cinquantaine d’espèces d’ail sauvage , toutes comestibles. Mais les plus courants et les plus intéressants sont :

  • Ail pippolino ( Allium vineale L. ), aussi appelé “Ail des vignes” car il est facile à rencontrer en croissance spontanée, envahissante, notamment dans les vignes. D’un goût plus amer que la variété commune, il est excellent s’il est conservé dans du vinaigre . L’inflorescence estivale peut être utilisée comme arôme croquant pour les salades, les légumes cuits et les entrées épicées. Les feuilles peuvent également être consommées , qui remplacent parfaitement la ciboulette.
  • Ramsons ( Allium ursinum L. subsp. Ursinum et Allium ursinum subsp. Ucrainicum Oksner & Kleopow ) est sauvage aussi appelé “Ail des bois”, car il pousse dans les forêts de feuillus. Très semblable à la serpentine (Allium victorialis) , il peut être utilisé dans tous les plats qui nécessitent l’arôme de l’ail, pour donner une saveur délicate et agréable à la viande et pour aromatiser les pommes de terre, la chicorée, les œufs, les soupes, les bouillons, en ayant soin pour l’ajouter au dernier moment. Ses feuilles sont également comestibles et peuvent être associées à des soupes, des risottos, ou utilisées pour aromatiser des omelettes ou parfumer du beurre, ou encore sous forme de pesto.
  • Ail sauvage (Allium oleraceum L.). C’est une espèce qui pousse dans les prairies arides, dans la végétation rudérale, dans les vignes, sur les murs, à l’orée des bois. Le nom de l’espèce fait référence au fait que les bulbes et les feuilles sont comestibles. Très similaire à la nature est le carinatum (Allium carinatum L.) , communément appelé ail des sorcières , qui se distingue par ses fleurs aux pétales violet pâle et aux étamines dépassant nettement du périgone.

Ail fermenté et noir

L’ail noir n’est pas une variété, mais simplement de l’ail blanc qui a subi un processus de fermentation . Nero di Voghiera Dop est un ail noir naturellement fermenté qui nécessite que les bulbes restent à température et humidité contrôlées .

De cette façon, les ampoules s’assombrissent de plus en plus, jusqu’à ce qu’elles deviennent noires. Le processus de fermentation transforme l’arôme intense en une saveur plus douce, plus douce et plus délicate , rendant la consistance des quartiers plus tendre et améliorant leur digestibilité.

Comment le choisir

S’agissant d’une plante aromatique à très large diffusion, voire spontanée, il n’est pas particulièrement difficile de trouver ce produit et de le consommer toujours frais. Les précautions à prendre au moment de l’achat sont de vérifier la bonne adhérence des tuniques à la “tête” de l’ail , ou au bulbe, qui doit être compact, dur et non mou ou caoutchouteux , car cela signifierait que le produit est trop ancien ou mal conservé.

De plus, c’est un produit avec une excellente durée de conservation tant qu’il n’est pas placé dans des environnements chauds et humides qui favorisent la formation de moisissures. Il est bon de privilégier les produits d’origine contrôlée (AOP ou IGP), qui garantissent la fraîcheur et la zone d’origine. Mais souvent un produit qui vient de trop loin a une durée de vie courte.

Ail : utilisations alternatives

Il a plusieurs utilisations alternatives, dont beaucoup sont appliquées en cosmétique : notamment pour la beauté et la santé de la peau et des cheveux. Voyons ce qu’ils sont.

  • Soins de la peau . Contre les boutons, les points noirs et l’acné, l’allicine est un allié important, parvenant à nettoyer la zone et à réduire les rougeurs cutanées. Vous pouvez l’utiliser simplement en coupant un morceau et en le frottant sur la partie affectée, ou en le réduisant en bouillie et en l’appliquant pendant quelques minutes. Vous pouvez aussi faire un masque en mélangeant deux gousses d’ail écrasées avec du yaourt nature : appliquez-le pendant une dizaine de minutes puis rincez bien à l’eau froide. Enfin, vous pouvez en faire une décoction pour tonifier le visage et réduire la dilatation des points noirs.
  • Soin des ongles . Si vous avez des ongles tachés ou jaunis , frotter un morceau d’ail tous les jours vous aidera à retrouver leur couleur naturelle . De plus, vous les renforcerez, éliminant ainsi le risque de contracter des champignons et des infections.
  • Soin des cheveux. L’ail est un excellent remède anti-chute de cheveux , car il peut aider la circulation du cuir chevelu à mieux fonctionner. Pour l’appliquer, vous pouvez vous masser la tête avec un mélange d’ail ou préparer une décoction , avec laquelle rincer le cuir chevelu.

L’ail dans la cuisine

En cuisine les usages de cet aliment sont très nombreux, mais il est surtout utilisé comme condiment. Les bulbes peuvent être utilisés aussi bien crus, pour aromatiser les salades de légumes crus et cuits , que cuits pour parfumer des plats de toutes sortes.

Frais , il peut être consommé frotté sur du pain avec de l’huile d’olive extra vierge.

Il fait partie des ingrédients du pesto traditionnel , une sauce à base de basilic haché, d’ail, de parmesan, de pignons de pin, d’huile d’olive extra vierge et de sel.

Déjà au XIIIe siècle, l’aglta était une sauce très populaire : on la préparait en pilant ensemble de l’ail, des amandes ou des noix et du pain, en dissolvant le tout dans le bouillon. Il est encore répandu dans le nord de la Sardaigne.

Certaines sauces, comme la sauce verte à base d’ail et de persil , accompagnent traditionnellement la viande bouillie, mais aussi la sauce aïoli , une mayonnaise avec l’ajout d’ail.  

Haché en petits morceaux, l’ail donne une touche de saveur aux salades vertes et notamment aux pommes de terre bouillies . Haché et combiné avec du beurre , il donne un goût délicat au poisson fraîchement cuit ou peut être ajouté à certains fromages à pâte molle , les transformant en fromages bleus spéciaux, au goût unique.

Au contraire, l’ail cuit est par excellence l’assaisonnement des champignons sauvages et cultivés . Il entre dans la préparation de nombreux plats. Dans le premier cas, non seulement dans le cadre de sauces et de condiments, mais aussi comme ingrédient dans les garnitures . Donne des soupes et des omelettes auxquelles il est ajouté délicieux. Les têtes d’ail sont excellentes lorsqu’elles sont cuites sous la cendre.

Comment aromatiser les aliments à l’ail

Une bonne façon d’aromatiser les aliments à base d’ail consiste à utiliser de l’huile aromatisée . Sa préparation est simple : nettoyez simplement l’ail, auquel vous ajoutez du romarin frais ou, alternativement, du persil haché. Les ingrédients peuvent être enfermés dans un mouchoir pour éviter la dispersion, il faut donc les tremper dans l’huile à l’intérieur d’un bocal .

En peu de temps, l’huile aromatisée sera prête à assaisonner des salades, des pizzas ou à arroser de bruschetta avec du pain légèrement grillé.

Recettes à l’ail

Melarossa vous propose trois recettes dans lesquelles l’ail est le protagoniste . De délicieuses pâtes à l’ail, à l’huile et au piment , une recette « qui sauve le déjeuner » qui ne devrait jamais manquer dans votre livre de cuisine personnel. Mais aussi deux sauces fraîches , comme une version allégée d’aïoli et un tzatziki , pour déguster l’ail à l’état naturel et maximiser toutes ses propriétés nutritionnelles.

1 – Salsa Tzatziki

Calories totales : 497 kcal

Ingrédients pour environ 500 g de tzatziki :

  • 400 g de yaourt grec
  • 1 concombre moyen (environ 200 g)
  • 2 gousses d’ail
  • deux cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
  • le jus d’un demi-citron ou une cuillère à soupe de vinaigre
  • vente qb
  • poivrer au besoin
  • aneth ou menthe fraîche au goût

Découvrez comment faire de la sauce tzatziki .

2 – Salsa aïoli

Calories totales : 635 kcal

Ingrédients pour environ 250 g d’aïoli :

  • 300 ml de bouillon de légumes
  • 12 g de farine de riz
  • 12 g de semoule de maïs
  • 2 gousses d’ail
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
  • une poignée de feuilles d’estragon
  • un filet de jus de citron au goût

Découvrez comment faire de la sauce aïoli .

3 – Pâtes à l’ail, à l’huile et au piment

Calories totales : 1625 kcal / Calories par personne : 411 kcal

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 320 g de pâtes
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
  • 2 gousses d’ail
  • vente qb
  • piment au goût

Découvrez comment faire des pâtes à l’ail, à l’huile et au piment .

Vous avez aimé notre article ? Partagez-le sur Pinterest.

[html_block id=”14582″]

COMMENT PARTIR SANS JETER UN OEIL SUR LES PEPITES DE NOTRE BOUTIQUE

Pas facile de suivre une recette sans le matériel de cuisine nécessaire ou de devoir passer des heures en cuisine à faire les tâches ingrates, car vous avez pas le gadget de cuisine adéquat. Rappelez-vous de votre cauchemar en cuisine avant la démocratisation des accessoires de cuisine comme les épluches légumes pour les pommes de terre ou les coupes oignons grâce à une mandoline de cuisine.

Notre selection de ustensiles de cuisine indispensables pour réussir vos préparations de repas et desserts

Notre selection de vêtement de sport pour femme et produit minceur pour maintenir la forme

Nous avons négocié les meilleurs accessoires de fitness pour vous permettre de vous entrainer depuis le confort de votre domicile. Ne manquez surtout pas nos appareils de lipocavitation et nos  Bracelets magnétique en promotion en ce moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Written by quoimangercesoir

Jeune blogueuse : experte en nutrition sport et santé. J'aide les femmes à s'accepter devant le miroir. Grâce à mes conseils sur les bonnes pratiques de la nutrition et sur les exercices physiques à adopter à la maison ou en salle de sport pour retrouver une belle silhouette.

Pompes au diamant pour les triceps

Pompes au diamant pour les triceps

Agretti: proprietà, benefici ed utilizzo in cucina

Agretti: propriétés, avantages et utilisation en cuisine