Cheat meal

Cheat meal, exemple de cheat meal : Comment ca marche

Même les célébrités font des bêtises à table ! Et c’est exactement comme cela qu’ils gardent la forme, même s’ils suivent un régime alimentaire précis. Les experts affirment que le cheat meal, ou simplement le cheat day, aide à suivre un régime alimentaire idéal sur la durée : d’un point de vue physique, en effet, quelques “variations” par rapport à un régime strict maintiennent le métabolisme élevé et augmentent la production de leptine, une hormone qui aide à se sentir rassasié. Tout ça est très cool, n’est-ce pas ? Mais comment fonctionne exactement le “cheat meal” ?

Cheat meal définition

le cheat meal (et pour certains, le jour du fuck diét). Vous avez peut-être déjà une idée de ce que c’est et de comment ça marche, mais le “cheat meal” n’aide-t-il que sur le plan psychologique ou a-t-il également une utilité sur le plan métabolique et physiologique ? Dans cet article, vous découvrirez pourquoi les cheat meal sont utiles en musculation, un exemple de cheat meal et comment les mettre en place.

Pour ne pas créer trop de suspense, l’inclusion de ces pics caloriques et glucidiques est logique, en effet : c’est presque un must dans une période d’hypo-nutrition.

Cheat meal traduction

Le cheat meal est un repas unique et sans contrainte un jour de la semaine ou du mois : le participant reçoit un repas au cours duquel il n’a aucune contrainte quant au choix (en termes de quantité et de qualité) des aliments à consommer. Dans ce cas, l’objectif est purement psychologique et motivant pour poursuivre le régime.

Ce qui s’ensuit au niveau métabolique, qu’il y ait gain ou perte, importe peu : le bénéfice psychologique l’emporte de loin sur tout préjudice dans ces cas. Il faut dire que c’est aussi une arme à double tranchant, car c’est le plus court chemin pour tomber dans les phénomènes de binge eating (crises fréquentes et incontrôlées) et de troubles alimentaires proprement dits, qui ont à la base une raison psychologique et non nutritionnelle. Vivre en fonction de ce seul repas non restreint qui sera dans nos pensées pendant toute la semaine.

Le cheat Day

Le cheat day est le jour libre où l’on peut faire un ” renoncement sur la diét ” : il permet de satisfaire à la fois son besoin personnel de manger quelque chose que l’on aime pendant toute une journée et un moment social de partage entre amis (apéritifs, pizzerias, etc.).

C’est une exception au régime ou, mieux, des jours où vous avez de plus grandes quantités de nourriture à consommer avec des contraintes plus ou moins pénétrantes. Vous pouvez en effet avoir

une plus grande variété de choix, la possibilité de ne pas calculer le poids des aliments, simplement un jour avec des macros préétablies plus élevées.

Le bienfait du cheal meal

Cheat Day vous aide à ne pas abandonner

Un gâteau d’anniversaire, un brunch entre amis ou un apéritif entre collègues: vous avez longtemps dû dire adieu à ces habitudes pour le bien de votre corps. Mais il n’y en avait pas besoin. Le risque est qu’avec un renoncement constant, la motivation échoue , retournant ainsi aux vieilles habitudes ou abandonnant le programme par frustration.

Mieux vaut donc “baptiser” un jour de triche! Pour vous, le brunch du dimanche est sacré? Sans la soirée pizza et bière du jeudi, la semaine a-t-elle une saveur différente? Alors faites de ces jours votre jour de triche !

La simple perspective d’un jour de «binging» vous permettra de supporter plus facilement le reste de la semaine. Et si jamais vous avez envie d’aller trop loin les autres jours, assurez-vous de toujours avoir des collations saines et équilibrées avec vous.

Repas de triche et métabolisme

On dit souvent que le repas de triche après, par exemple, une semaine de régime, aide à «réveiller» le métabolisme: ce n’est pas vrai .

Tout d’abord, avant d’avoir le besoin de «réveiller» le métabolisme, il faut être sûr qu’il a effectivement baissé: la réalité est que cela ne se produit certainement pas en une semaine de régime!

Deuxièmement, s’il y avait vraiment besoin de «réveiller» le métabolisme, ce ne sera certainement pas le repas de triche de le faire: l’accélération du métabolisme donnée par un repas gratuit est si faible qu’elle est pratiquement sans importance .

Si vous venez vraiment d’une longue période de régime hypocalorique, il est certainement plus approprié de revenir à une calorie normale pendant 1 ou 2 semaines, puis de reprendre la coupe.

Combien de calories manger le jour du cheat meal

Il n’y a pas de nombre fixe de calories à consommer, mais certainement plus que d’habitude. Si vous voulez vous assurer de ne pas gaspiller vos jours hypocaloriques, vous pouvez également gérer la «triche», en vous assurant qu’elle correspond à votre apport calorique hebdomadaire .

De cette façon, vous pouvez être sûr de ne pas compenser les calories économisées lors de ce repas ou jour de congé – même si cela est programmé, ce ne sera plus vraiment une triche . 

Le cheat meal fait t-il grossir ?

Cheat meal

Il est probable qu’après une journée avec un apport énergétique plus élevé que d’habitude, dominé par les glucides, votre poids corporel ait un peu augmenté. Ce n’est pas de la graisse : les réserves de glycogène ont été reconstituées par l’apport de glucose et l’eau joue aussi son rôle.

Chaque gramme de glycogène stocké absorbe 3 grammes d’eau, ce qui entraîne une prise de poids considérable. D’autre part, si le repas est également salé, le sodium aura tendance à retenir les liquides : un autre facteur de prise de poids.

Dans tous les cas, il s’agit d’une situation temporaire et en quelques jours, selon le sujet, le poids d’avant le repas est rétabli. Certains, si le repas n’est pas particulièrement sale ou riche en sel, ne signalent même pas la prise de poids.

Apres le réconfort l’effort : Les meilleurs brûleur de graisse à intégrer dans son régime

Le cheat meal exemples

Si vous pensez que le “cheat day” n’est que pour nous de simples mortels, sachez que ce n’est pas le cas: les premiers à insérer le “plesure coupable” dans leur quotidien sont les célébrités, qui ne manquent pas de poster sur leurs profils Instagram le des photos qu’ils dépeignent en tombant dans la tentation. Découvrons ensemble ces exemples de cheat meal par nos célébrités

Le cheat meal de Nastilove

«Un n’était pas suffisant», commente Chiara Nasti dans ce billet où elle se montre devant deux hamburgers avec des frites. Même si les méchants ne veulent pas y croire, il arrive vraiment que les célébrités se livrent à une “frénésie”. Un seul repas résolument copieux ne peut pas faire pencher la balance (sauf pour la part de sel, mais c’est une autre histoire), et cela vaut pour tout le monde!

Le cheat meal de Dometta Leotta

La journaliste sportive Diletta Leotta adore se livrer au café et aux croissants pour bien commencer la journée. Elle aussi est l’une des nombreuses célébrités qui compense la gourmandise avec des entraînements constants dans la salle de sport. Imitez-le!

Le cheat meal de Kim kardashian

Kim Kardashian nous founis un parfait exemple de cheat meal ( capuché, alaise dans la maison). K.K avait déclaré ouvertement: son secret pour perdre 30 kilos après avoir donné naissance à son deuxième enfant Saint était la rupture du régime qu’elle s’autorisait tous les 10 jours. «J’ai suivi strictement le régime qui m’a été donné. Quand je fais des courses, j’achète des protéines maigres, des glucides, des fruits et des légumes, mais de temps en temps je me laisse aller à un repas interdit », a-t-il déclaré à FoxLife.

Le cheat meal de Balti

Un autre exemple de cheat meal, cette fois ci donner par La mannequin italienne Bianca Balti n’a pas pu résister au granité sicilien! Et comment la blâmer? Bien sûr, il contient du sucre et des graisses d’amande ou de pistache, mais c’est vraiment divin … Si vous voulez aller jusqu’au bout, accompagnez-le de la brioche classique: de temps en temps, c’est possible!

Conclusion cheat meal

Le terme “cheat meal” désigne le repas libre qu’une personne s’autorise en dehors du programme nutritionnel habituellement suivi.

S’il est vrai que la “folie hebdomadaire” a sa propre logique, il est certain que le “cheat meal”, tel qu’il est compris et abordé par la plupart des gens, n’apporte pas toujours les bénéfices que l’on croit.

En fait, il est très fréquent d’entendre une série de raisons pour lesquelles le repas libre est d’une importance fondamentale : en réalité, il s’agit le plus souvent d’excuses que les gens utilisent pour justifier des “excès” qui n’ont rien à voir avec le cheat meal

l'abondance de bien ne nuit jamais, alors partagez cet article.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.