Comment se protéger des intoxications alimentaires ? -Nutrim

L’état d’intoxication alimentaire, également connu sous le nom d’intoxication alimentaire, est un phénomène courant, dont le risque augmente considérablement pendant les mois d’été. Par conséquent, nous devons être bien préparés et nous familiariser avec les règles de base qui nous aideront à nous protéger contre la survenue d’une intoxication alimentaire désagréable.

Mais qu’est-ce exactement qu’une intoxication alimentaire ? Quelles sont les intoxications alimentaires les plus courantes en francee et comment s’en protéger ? Dans cet article, nous examinerons exactement ces questions.

Qu’est-ce qu’une intoxication alimentaire ?

L’intoxication alimentaire est une pathologie aiguë causée par la consommation d’aliments inadaptés. Il s’agit généralement d’aliments qui contiennent des substances toxiques, des bactéries, des parasites et/ou des virus. Une intoxication alimentaire peut se développer après avoir consommé à la fois des aliments solides et des boissons.

Le plus souvent, l’état d’intoxication alimentaire est provoqué par la consommation de produits qui n’ont pas été correctement conservés ou qui ont été exposés pendant une longue période à des conditions de température inappropriées. Très souvent, ces produits sont ceux proposés sur les étals de rue, dans les restaurants de restauration rapide et les buffets. Nous devons toujours être vigilants et intéressés à savoir si les aliments sont frais, quand ils ont été préparés et comment ils ont été conservés.

Quelles sont les intoxications alimentaires les plus courantes en francee ?

Comment se protéger des intoxications alimentaires-quoi manger ce soir-bg-2

Il existe plusieurs types d’intoxications alimentaires dans notre pays, qui se distinguent en fonction du type de toxine qui les provoque. Parmi les intoxications alimentaires les plus courantes en francee figurent :

  • Intoxication bactérienne (intoxication alimentaire)
  • Intoxication par des plantes vénéneuses, des champignons ou des poissons
  • Intoxication par des substances chimiques

Le type d’intoxication alimentaire le plus courant est celui causé par les bactéries Salmonella, Staphylococcus et Escherichia coli. Ces micro-organismes pénètrent dans les produits alimentaires, où ils se multiplient activement et libèrent leurs toxines dans les aliments.

Comment se protéger des intoxications alimentaires ?

Les statistiques des chercheurs montrent que l’incidence des intoxications alimentaires est la plus élevée en été. Ceci est tout à fait normal en raison des températures élevées auxquelles il est difficile de conserver les produits de bonne qualité. Le temps chaud est favorable au développement de micro-organismes pathogènes dans les aliments que nous consommons.

Parmi les produits qui s’infectent le plus facilement et avec lesquels il faut sans doute faire plus attention, on trouve :

  • Les produits laitiers
  • La viande
  • Les œufs
  • Fruits et légumes mal lavés

Afin d’être sûr que nos aliments seront propres à la consommation, il est tout d’abord important de les conserver dans les conditions de température nécessaires. Chaque produit emballé possède une étiquette sur laquelle il est obligatoire de mentionner comment ce produit doit être conservé correctement. Ensuite, il faut être vigilant sur la durée de conservation des produits. A noter que la durée de conservation est celle lorsque le produit est déballé et protégé par son emballage, mais qu’elle se raccourcit considérablement au moment où l’on brise l’intégrité de l’emballage.

Avant de consommer des fruits et légumes, il faut les laver très soigneusement à l’eau claire et s’assurer d’en avoir éliminé toutes les impuretés. Il faut toujours consommer de la viande et des œufs bien cuits. De cette manière, nous nous protégeons de diverses maladies et bactéries susceptibles d’être contenues dans celles-ci.

Il est également important d’utiliser des planches à découper et des couteaux séparés pour la viande et les légumes lors de la préparation des aliments. La cuisson du poulet cru comporte l’un des plus grands risques d’intoxication alimentaire avec les bactéries campylobacter et salmonelle. Minimisez le contact avec le produit cru et lavez-vous soigneusement les mains avec du savon et de l’eau courante. Lorsque nous préparons des aliments pour un voyage (plage ou randonnée en montagne), nous devons nous assurer qu’ils ont été correctement conservés et qu’ils n’ont pas été exposés à des températures élevées pendant une longue période.

Lire la suite : Comment lire les étiquettes nutritionnelles ?

Comment savons-nous que nous avons une intoxication alimentaire?

Comment se protéger des intoxications alimentaires-quoi manger ce soir-bg-1

Les symptômes les plus courants que l’on distingue facilement sont l’apparition d’une forte sensation de nausée, accompagnée de vomissements. Nous pouvons ressentir des douleurs abdominales désagréables et aiguës, ainsi que de la diarrhée. Les symptômes apparaissent généralement 2 à 6 heures après avoir consommé l’aliment ou la boisson incriminé.

D’autres signes moins courants d’intoxication alimentaire comprennent la fièvre, des frissons et une vision floue. Habituellement, l’intoxication alimentaire passe dans les 48 à 72 heures. Nous pouvons aider notre corps à faire face plus rapidement en limitant la consommation d’aliments gras et frits, de sucre, de café et d’alcool. Les aliments tels que les pommes de terre bouillies, le riz et le pain blanc grillé ont un effet bénéfique à ces moments-là.

Il est très important de boire suffisamment de liquides par petites gorgées, évitant ainsi la déshydratation et ne provoquant pas de vomissements. En cas d’envies de vomir plus fréquentes ou de diarrhée, il est recommandé de prendre des électrolytes (sodium, potassium, calcium, magnésium, chlorure). Si l’état ne s’améliore pas dans les 48 heures, il est important de consulter un médecin. Il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé dans les cas suivants :

  • Lorsque du sang ou du mucus apparaît dans les selles
  • Si nous avons récemment visité un pays étranger
  • Avec difficulté lors de la déglutition ou apparition d’une vision floue
  • En altération de la conscience
  • En cas d’incapacité à retenir les liquides
  • Si la condition affecte une personne très âgée ou un enfant de moins de 3 ans

Derniers mots

Nous avons tous eu une intoxication alimentaire sous une forme ou une autre. Par conséquent, il est essentiel d’être bien informé et préparé afin de faire face à une telle situation correctement et en temps opportun.

Il est également très important de savoir comment prévenir l’apparition de telles situations désagréables avant même qu’elles ne surviennent. Soyez prudent avec les aliments et les boissons que vous consommez. Vérifiez la date de péremption, lavez bien les produits et conservez-les correctement. De cette manière, vous pourrez profiter des qualités gustatives des aliments sans mettre en danger votre santé.

Vivre en bonne santé!

As-tu aimé cet article?

As-tu aimé cet article? Si vous l’avez trouvé utile, pourquoi ne pas le partager avec votre famille et vos amis ?

Vous pouvez également aimer notre page et nous suivre sur Facebookainsi que vous abonner à notre bulletin électronique gratuit pour des articles utiles et des conseils liés à une alimentation saine et à la perte de poids.

Si vous souhaitez ajouter quelque chose que nous avons manqué ou partager votre opinion sur le sujet, vous pouvez le faire en laissant un commentaire dans la case ci-dessous.

Merci! Votre avis et vos idées sont importants pour nous !

Sources utilisées

  1. En ligneBintsis T. (2017). Agents pathogènes d’origine alimentaire. Microbiologie AIMS, 3(3), 529–563.
  2. Bold, J., & Rostami, K. (2011). Maladies d’origine alimentaire liées à l’alimentation et rôle des professionnels de la santé. Gastroentérologie et hépatologie du lit à la paillasse, 4(1), 1–2.
  3. Switaj, TL, Winter, KJ et Christensen, SR (2015). Diagnostic et gestion des maladies d’origine alimentaire. Médecin de famille américain, 92(5), 358–365.
  4. Intoxication alimentaire – Ministère de la Santé de la République de francee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.