in

les conséquences nutritionnelle d’enlever la peau d’un un aliment sur un aliment

Cet article vise à déterminer l’étendue de la perte de nutriments qui peut se produire dans certains légumes importants en raison de l’épluchage et de la cuisson

Quatre légumes, le brinjal, la gourde amère, le colocasia et la tomate, ont été soumis à une analyse. l’objectif de cette enquête était de déterminer le niveau de nutriment perdu durant le processus d’épluchage et cuisson d’un aliment.

ces légumes ont été divisés en quatre paramètres :
a) Légumes en tant que tels
b) Légumes épluchés
c) Légumes cuits
d) Légumes épluchés et cuits
Trois échantillons pour chaque paramètre ont été prélevés et
et soumis à une analyse proximale (protéines totales, fibres brutes,

Les différents valeur retenue : le niveau du calcium, le magnésium, le phosphore, le potassium, l’acide ascorbique et l’acide folique.

La comparaison : Un aliment dans ses formes crue, pelée, crue cuite et pelée cuite.

Épluche légume et cuisson : bon ou mauvaises idées en termes de valeur nutritionnelle

La nutrition des aliments

L’importance nutritionnelle des légumes ne peut être négligée dans nos repas quotidiens. Les légumes sont la principale
source principale de vitamines et de minéraux, et les protéines végétales sont de mauvaise qualité.

Les vitamines et les minéraux sont les principaux régulateur principal du métabolisme chez l’homme (Robinson, 1990). Certains légumes sont utilisés sous forme sa crue, comme les salades, mais la plupart d’entre eux doivent être cuits pour améliorer leur digestibilité et leur appétence tandis que d’autres légumes nécessitent d’être épluchés à l’aide d’un épluche légume ou d’un couteau pour diminuer leurs fibres inutiles (Thane et Reddy, 1997).

Les minéraux et autres nutriments sont affectés à la fois par l’épluchage (c’est-à-dire l’élimination de l’enveloppe extérieure grossière) et par la cuisson extérieur).Le pelage est considéré comme un traitement inévitable pour les rendre les aliments plus digestes, mais ce traitement inévitable pour les rendre plus digestes peut entraîner une perte assez importante de certains nutriments, notamment de vitamines.

L’épluchage avant l’ébullition augmente la perte d’acide ascorbique, d’acide folique ou d’autres vitamines du groupe B (Bennion, 1980).

Les méthodes, la température et la durée de la cuisson peuvent également avoir un effet significatif sur les valeurs nutritives des légumes. Certains des nutriments importants tels que l’acide ascorbique et l’acide folique qui sont sensibles à l’oxydation sont facilement oxydés par une cuisson rapide.

Les minéraux sont également affectés par les températures élevées, et dans d’autres cas le goût peut être perdu par une cuisson rapide. Une cuisson excessive peut aussi avoir un effet négatif sur la digestibilité des légumes.

A lire : comment maîtriser à la perfection la cuisson d’une viande

Conclusion de l’enquête

Les pertes de nutriments dues à l’épluchage et à la cuisson ont été déterminées. La perte de protéines de
n’était pas significative pendant l’épluchage
et était significative pendant la cuisson, sauf pour le colocasia.
Les légumes ont perdu des fibres brutes de manière significative pendant l’épluchage, la cuisson n’a eu un effet significatif que dans la forme épluchée,

L’apport nutritif a diminué de manière significative pendant l’épluchage et la cuisson, sauf pour la tomate. Quatre minéraux ont réduit de manière significative lors de l’épluchage et de la cuisson, surtout dans la forme épluchée. Les pertes de vitamines ont été très importantes à la fois si l’aliment subit l’épluchage et la cuisson.

Il est bien toute fois possible de réduire la perte, avec un epluche legume de qualité qui épluche la peau de ‘aliment au millimètre prêt pour garde toutes les saveurs de l’aliment

Plus d’information au sujet de l’enquête

Résultats et discussion
Brinjal : La perte de protéines dans le brinjal due à l’épluchage, la cuisson et de la cuisson pelée ont été trouvées respectivement à 11,016, 15,25 et 27,96%. 27,96% respectivement. La perte de fibres brutes due aux
les trois paramètres mentionnés ci-dessus ont été trouvés 13.33, 16,0 et 22,22 respectivement.

Pour la teneur en cendres, la perte 18,96, 34,48 et 50,0 % respectivement pour les trois paramètres.
trois paramètres. La perte de calcium, magnésium, phosphore et potassium ont été observées 8,092,
14,506, 25,02 % pour le calcium, 5,68, 12,894, 17,05pour le magnésium, 8,78, 19,0, 46,42 pour le phosphore et 4,072, 12,894, 17,05 pour le potassium. phosphore et 4,072, 9,04, 25,339 % pour le potassium
respectivement.

La perte d’acide ascorbique et d’acide folique pour le l’épluchage était de 25,833 et 15,21% pour la cuisson 61,45 et
41,30%, pour la cuisson pelée elle a été de 97,291 et 78,47%. Respectivement. Ces résultats sont entièrement soutenus par Ahmad (1976) ; Anonyme (1972).

Gourde amère : La perte de protéines dans la gourde amère a été estimée à 12,85% pour l’épluchage, 14,28% pour la cuisson et 22,85% pour la cuisson avec épluchage.
22,85% pour la cuisson avec la peau. La perte de cendres pour une concentration supérieure à concentration a été trouvée à 11.11, 36.66 et 60.0% respectivement. Respectivement. Les pertes en pourcentage pour les minéraux dans leurs
pelées, cuites et à la fois pelées et cuites étaient de 13.157, 24.368 et 32.1578% pour le calcium, 4.76, 11.56
et 14.965% pour le magnésium, 9.256, 17.355 et 31,30% pour le phosphore et 8,88, 22,22, 27,47% pour le potassium.
potassium. Les pertes en pourcentage d’acide ascorbique et d’acide folique pour les trois paramètres mentionnés ci-dessus étaient


13,26, 53,42, 89,75 et 13,33, 30,52 et 63,15%. Respectivement. Ces résultats sont en accord avec ceux
rapportés par Ahmad (1976). Colocasia : Le pourcentage de perte de protéines était de 10 %.
Pendant l’épluchage, 14,50 % pendant la cuisson et 16,0 % pendant la cuisson avec épluchage.
Cuisson pelée. Le légume a perdu ses 31,89% de fibres brutes pendant l’épluchage, 32,58% pendant la cuisson et 36,87% de ses fibres brutes pendant la cuisson pelée. Fibres brutes pendant la cuisson pelée. La perte de cendres pour
l’épluchage, la cuisson et la cuisson pelée était de 13,207, 22.169 et 32.547% respectivement. Les pertes de
minéraux (calcium, magnésium, phosphore et potassium) potassium ont été de 13,089, 11,59, 2,384 et 0,449%.
Pendant l’épluchage, 20,828, 18,518, 0,92 et 15,5 % pendant la cuisson et 27,176, 31,5 % pendant la cuisson.
Cuisson et 27,176, 31,41, 15,89 et 19,32% respectivement pendant la cuisson avec pelage.
Les pertes pour l’acide ascorbique et l’acide folique étaient de 8,333 et 4,62% pour l’épluchage, 49,92 et 25,74% pour la cuisson et 68,32 et 58,33% respectivement pendant la cuisson pelée.

Tomate : Les pertes en protéines, en fibres brutes et en cendres étaient de
18,18, 18,33 et 20 % pendant l’épluchage, 31,818, 33,33 et 32,0 % pendant la cuisson et 54,5 % pendant la cuisson sans épluchage.


32,0 % pendant la cuisson et 54,54, 40,0 et 40,0 % respectivement pendant la cuisson pelée.
Respectivement pendant la cuisson avec pelage. Les pertes de quatre minéraux, à savoir le calcium, le magnésium, le phosphore et le potassium étaient de 25,395, 32,63, 6,4 et 2,9 % pendant la cuisson. l’épluchage 36,279, 45,857, 33,33 et 19,57% pendant la cuisson et 50,883, 74,142, 49,96, 25,957 %. Respectivement pour la cuisson avec pelage. L’acide ascorbique et folique étaient de 28,86 et 17,77% pour le pelage 89,12 et 68,88% pour la cuisson et pour la cuisson pelée.

La perte était respectivement de 97,7 et 100 %. Les résultats en pourcentage pour la teneur sont conformes aux résultats rapportés par Wysokinska (1967). Pour les fibres brutes et les cendres, ces résultats sont résultats sont confirmés par Ahmad (1976). Les résultats concernant les pertes minérales minéraux sont confirmés par Augustin et al. (1981) ; Astler-Dumas (1975). Les résultats sur les pertes de vitamines sont confirmés par Augustin et al. (1981) ; Astler-Dumas
(1975) ; Klein et al. (1981).

COMMENT PARTIR SANS JETER UN OEIL SUR LES PEPITES DE NOTRE BOUTIQUE

Pas facile de suivre une recette sans le matériel de cuisine nécessaire ou de devoir passer des heures en cuisine à faire les tâches ingrates, car vous avez pas le gadget de cuisine adéquat. Rappelez-vous de votre cauchemar en cuisine avant la démocratisation des accessoires de cuisine comme les épluches légumes pour les pommes de terre ou les coupes oignons grâce à une mandoline de cuisine.

Notre selection de ustensiles de cuisine indispensables pour réussir vos préparations de repas et desserts

Notre selection de vêtement de sport pour femme et produit minceur pour maintenir la forme

Nous avons négocié les meilleurs accessoires de fitness pour vous permettre de vous entrainer depuis le confort de votre domicile. Ne manquez surtout pas nos appareils de lipocavitation et nos  Bracelets magnétique en promotion en ce moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Written by quoimangercesoir

Jeune blogueuse : experte en nutrition sport et santé. J'aide les femmes à s'accepter devant le miroir. Grâce à mes conseils sur les bonnes pratiques de la nutrition et sur les exercices physiques à adopter à la maison ou en salle de sport pour retrouver une belle silhouette.

kim kardashian fesse

kim kardashian fesse : Comment avoir un beau fessier comme kimmy à 40 ans

aérobie anaérobie