in

l’hormone qui contrôle votre faim

Qu’est-ce que la ghréline ?

La ghréline, également appelée hormone de la faim ou lénomoréline, est un type d’hormone peptidique dont la fonction principale, dans le corps humain, est la régulation de l’appétit et l’homéostasie énergétique (environnement interne).

L’hormone est produite et sécrétée par les cellules productrices de ghréline, qui se trouvent principalement dans le tractus gastro-intestinal. De petites quantités de ghréline sont également produites dans le cerveau, les poumons, le pancréas et les glandes surrénales.

La ghréline a été découverte en 1996 et annoncée publiquement en 1999. Le nom ghréline (en anglais « ghrelin ») vient de grangée Hormone-Relfaciledanspeptide.

Quelles sont les fonctions de l’hormone ghréline ?

La ghréline est une hormone peptidique qui régule la faim et l’homéostasie énergétique. Sa fonction principale est de contrôler l’entrée et la sortie d’énergie.

Lorsque le corps a besoin d’énergie, la ghréline augmente la sensation de faim, ce qui entraîne respectivement une augmentation de l’apport alimentaire et des calories. Lorsque suffisamment de calories pénètrent dans le corps, la ghréline est responsable de la distribution de ces calories. Ils peuvent être utilisés comme source d’énergie instantanée (ATP) ou convertis en adipocytes (cellules graisseuses) et stockés dans les tissus adipeux pour servir d’énergie à un stade ultérieur.

En d’autres termes, lorsque l’estomac est vide et contracté, les niveaux de ghréline sont les plus élevés, ce qui entraîne une augmentation de la sensation de faim. Lorsque nous mangeons et que l’estomac se dilate, les niveaux de ghréline chutent et la sensation de faim diminue. Les niveaux de ghréline peuvent également être affectés par d’autres facteurs.

À quoi mènent des niveaux chroniquement élevés de ghréline ?

Des niveaux chroniquement élevés de ghréline peuvent augmenter le risque de développer l’obésité, l’arthrite, la colite, le cancer, les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2.

  • Obésité
  • La polyarthrite rhumatoïde
  • la maladie de Crohn
  • Pancréatite
  • Rectocolite hémorragique
  • mauvaise humeur
  • Anxiété
  • Fertilité réduite
  • Risque accru de développer un cancer
  • Risque accru de développer une maladie cardiaque
  • Risque accru de développer un diabète de type 2

Lire la suite: Comment l’obésité peut-elle affecter ma santé ?

Quels facteurs affectent l’hormone ghréline?

Les principaux facteurs qui affectent la production et la sensibilité à l’hormone ghréline sont l’exposition à la faim, le manque de sommeil, l’excès de poids et le stress.

Si vous souhaitez maintenir les niveaux de ghréline dans les limites normales, maintenez un poids santé (IMC entre 18,5 et 24,99), faites de l’exercice régulièrement (150 à 300 minutes par semaine), dormez bien (7 à 8 heures de sommeil par jour), évitez le stress et famine.

  • Le manque de sommeil augmente la production de ghréline
  • Le stress chronique augmente les niveaux de ghréline
  • Le surpoids augmente la sensibilité à la ghréline
  • L’obésité augmente la sensibilité des récepteurs de la ghréline
  • Lorsque vous suivez un régime à jeun, vos niveaux de ghréline augmentent considérablement pour vous empêcher de mourir de faim. Plus le régime est long, plus les niveaux de ghréline augmentent
  • Consommer du fructose augmente la production de ghréline
  • Le manque de vitamine D dans le corps entraîne une augmentation des niveaux de ghréline

Lire la suite: Qu’est-ce qu’un poids santé et comment le mesure-t-on?

Comment réduire la production de ghréline ?

Pour contrôler la production de ghréline et réduire le risque de développer un certain nombre de maladies chroniques, augmentez votre consommation d’aliments riches en protéines, en fibres et en graisses saines. Réduisez votre consommation de sucres ajoutés et de graisses saturées. Dormez suffisamment, réduisez le stress et augmentez votre activité physique.

  • Consommer plus d’aliments protéinés
  • Maintenir un poids santé
  • Dormez suffisamment
  • Augmentez votre masse musculaire
  • Évitez les régimes de famine
  • Réduire le stress
  • Augmentez votre consommation de graisses saines
  • Mangez plus petit et plus souvent
  • Évitez de manger des aliments riches en calories et malsains
  • Exercice régulier
  • Buvez suffisamment d’eau

Conclusion

La fonction principale de la ghréline est le contrôle de l’appétit et de l’apport énergétique. Plus les niveaux d’énergie du corps sont bas, plus les niveaux de ghréline sont élevés. La règle inverse s’applique également, mais pas pleinement, car les niveaux de ghréline peuvent également dépendre d’autres facteurs.

De manière générale, plus les niveaux de ghréline dans votre corps sont élevés, plus la sensation de faim et le besoin de nourriture sont importants. Ceci, à son tour, peut être une condition préalable au développement de l’obésité, des maladies cardiovasculaires, du cancer et du diabète de type 2.

Pour maintenir les niveaux de ghréline stables et dans des limites acceptables, basez votre alimentation sur des grains entiers, des légumineuses, du poisson, de la volaille, des œufs, des fruits, des légumes, des graines et des noix.

Évitez ou minimisez la consommation de produits sucrés, d’aliments frits, de pâtes raffinées et de boissons gazeuses.

Maintenez un poids santé, faites de l’exercice régulièrement, dormez suffisamment et évitez le stress.

Lire la suite: 20 des conseils les plus utiles pour une alimentation saine

Sources utilisées

  1. Marc-André Cornier (2011). Votre cerveau est-il responsable de la prise de poids ?
  2. Sarah Stanley, Katie Wynne, Barbara McGowan et Stephen Bloom (2005). Régulation hormonale de l’apport alimentaire
  3. MR Druce, AM Wren, AJ Park, JE Milton, M Patterson, G Frost, MA Ghatei, C Small & SR Bloom (2005). La ghréline augmente l’apport alimentaire chez les sujets obèses et maigres
  4. MD Klok, S. Jakobsdottir, ML Drent (2006). Le rôle de la leptine et de la ghréline dans la régulation de la prise alimentaire et du poids corporel chez l’homme : une revue
  5. F. Tassone, F. Broglio, S. Destefanis, S. Rovere, A. Benso, C. Gottero, F. Prodam, R. Rossetto, C. Gauna, AJ van der Lely (2003). Effets neuroendocriniens et métaboliques de l’administration aiguë de ghréline dans l’obésité humaine
  6. TDMuller RNogueiras, MLAnderman, ZBAndrews, Dakota du SudAncre, JArgent, RLBatterham, CSBenoit, CYTonnelles, F.Broglio, FFCasanuéva, RÉ.D’Alessio, JE.Déporté, UN.meilleur, E.Ghigo, PennsylvanieCole, MCowley, DECummings (2015). Ghréline
  7. David E. Cummings, Jonathan Q. Purnell, R. Scott Frayo, Karin Schmidova, Brent E. Wisse et David S. Weigle (2001). Une augmentation préprandiale des niveaux plasmatiques de ghréline suggère un rôle dans l’initiation des repas chez l’homme


Les liens d’auteur ouvrent le volet de superpositionAs-tu aimé cet article? Si vous l’avez trouvé utile, pourquoi ne pas le partager avec votre famille et vos amis ?

Retrouvez tous nos astuces et guide sur la perte de poids

COMMENT PARTIR SANS JETER UN OEIL SUR LES PÉPITES DE NOTRE BOUTIQUE

Retrouvez tous nos ustensiles de cuisine pour vous faciliter la tâche en cuisine, nos produit minceur pour vous aider à maintenir la forme et faire du sport depuis le confort de votre domicile avec nos accessoires de fitness et Pilates âs cher

ACCESSOIRES DE SPORT ET FITNESS
:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Written by quoimangercesoir

Jeune blogueuse : experte en nutrition sport et santé. J'aide les femmes à s'accepter devant le miroir. Grâce à mes conseils sur les bonnes pratiques de la nutrition et sur les exercices physiques à adopter à la maison ou en salle de sport pour retrouver une belle silhouette.

7 des conseils les plus utiles pour une perte de poids efficace -

7 des conseils les plus utiles pour une perte de poids efficace

Que signifie poids optimal et comment l'obtenir

Que signifie poids optimal et comment l’obtenir