in

Manque de sommeil : augmente le stress, l’appétit et ralentit

Vous faites aussi partie de ceux qui donneraient n’importe quoi pour qu’une journée ait 48 heures ? C’est le matin, puis une journée pleine d’activités et soudain il est minuit et vous avez l’impression de n’avoir rien fait. Mais l’heure tardive dit qu’il faut aller se coucher. Ou non? Pouvez-vous tenir un peu plus longtemps ?

Quelques cas de ce genre et il arrive que vous ne dormiez régulièrement que 5 heures par jour. Vous poursuivez peut-être des activités, mais ton corps ne t’en remerciera certainement pas. Comment un manque de sommeil peut-il affecter notre organisme et comment peut-il entraver nos efforts pour mener une vie saine ?

Qu’allons-nous apprendre dans l’article d’aujourd’hui ?

  • Combien d’heures de sommeil devrions-nous avoir et pourquoi devrions-nous nous y tenir ?
  • Quelles hormones peuvent affecter le sommeil et quelle est leur fonction
  • Si l’apport énergétique change quand on dort peu
  • Pourquoi le manque de sommeil peut être une source de stress pour nous et pourquoi ce n’est pas bon
  • Comment le manque de sommeil affecte la croissance musculaire

Dormez en moyenne 8 heures par jour et vous avez gagné. Quand on dort moins, on risque de développer toute une panoplie de maladies…

Nous savons tous que le sommeil est important. Quand on dort peu, on est presque inutile. Mais certains avec leur forte volonté et avec l’aide de la caféine et d’autres “stimulants de vie” répondent à ce besoin physiologique. Même s’ils finissent par s’adapter à seulement 5 heures et ne ressentent pas le manque de sommeil, cela a toujours un effet négatif sur leur corps.

  • Le manque de sommeil est lié par exemple avec le développement de maladies cardiovasculaires et neurodégénératives, le diabète de type 2, la dépression ou l’obésité.

Quelle quantité de sommeil nous suffit et quelle durée peut être considérée comme insuffisante ?

  • La recommandation pour un adulte de dormir en moyenne 8 heures par jour n’a pas encore été démentie.
  • Le temps de sommeil optimal pour la majorité de la population adulte semble être de 7 à 9 heures.
  • En général, un temps de sommeil inférieur à 6 heures est considéré comme insuffisant.

6 heures peuvent suffire à quelqu’un, mais d’autres ne peuvent pas fonctionner sans leurs 11 heures…

Il y a aussi ceux d’entre nous qui n’ont besoin que de 6 heures, ou au contraire, ils ont besoin de 10-11 heures de sommeil. Mais la plupart d’entre nous n’appartenons pas à ce groupe. Cependant, il n’y a pas que la durée du sommeil qui compte. Nous devons porter la même attention à son qualité.

Pour que le corps fonctionne correctement, nous devons respecter ses biorythmes naturels. Pourquoi dormir la nuit et pas le jour ?

Peu importe si nous nous couchons à midi dans la lumière du jour et le grondement des tramways de la rue, ou à dix heures du soir dans l’obscurité et le silence, tout comme peu importe si nous dormons 4 ou 7 heures. Le corps est largement contrôlé les hormonesqui fonctionnent dans leurs cycles naturels, qui dépendent souvent aussi du sommeil.

Pour que tout fonctionne comme il se doit, ces événements sont nécessaires respect. Si nous n’écoutons pas les désirs de sommeil de notre corps, un problème peut survenir, par exemple, avec les fonctions qui contrôlent la dépense ou l’apport énergétique.

Quelles hormones sont négativement affectées par le manque de sommeil ?

  1. leptine est une hormone amincissante qui intervient dans le contrôle de la prise alimentaire en induisant se sentir rassasié.
  2. Ghréline contrairement à la leptine, il a l’effet inverse – induit la faim et augmente ainsi l’apport énergétique.
  3. Cortisol est une hormone qui est sécrétée en petites quantités tout au long de la journée, mais sur stresser réagit doses accrues. Elle provoque, par exemple, une augmentation de la glycémie (sucre dans le sang) ou une augmentation du dépôt de graisse dans la région abdominale.
  4. Testostérone est une hormone sexuelle qui est importante, entre autres, pour construire de la masse musculaire.

Le manque de sommeil peut provoquer plus de fringales et moins de satiété

Avez-vous aussi remarqué que lorsque vous dormez peu, tu mangerais tout ce qui te tombe sous la main? Pourquoi est-ce si? Le hic n’est pas dans la journée plus longue et le rendement plus élevé, mais ça vaut le coup changements leptine et ghréline.

Comment le manque de sommeil affecte-t-il les hormones de la faim et de la satiété et pourquoi avons-nous envie d’aliments malsains ?

  • Niveaux de leptine pour les insomniaques ils tombentce qui est à blâmer pour le fait qu’il se sent alors moins de remplissage.
  • Niveaux ghréline au contraire, avec le manque de sommeil augmenter et l’appétit augmente.
  • Le résultat est alors plus d’indulgence et plus grande quantité d’énergie reçue.

Pour ne rien arranger, non seulement on a plus faim quand on dort moins, mais on fait aussi des choix aliments riches en énergie. En effet, les “centres de récompense” de notre cerveau sont davantage activés, ce qui demande des aliments riches en graisses et en sucre ou en sel. Et donc on préfère, par exemple, un bon gâteau ou du chocolat à de la viande avec du riz et des légumes. Le déficit de sommeil peut dans une certaine mesure confondre le corps en faisant la distinction entre la faim et la satiétéqu’il demande ensuite plus d’énergie qu’il n’en faut (Dashti et al. 2015).

Un temps de sommeil plus court signifie-t-il une meilleure perte de poids, ou est-ce plutôt l’inverse ?

Logiquement, on pourrait supposer que plus de temps passé éveillé signifie en fait une dépense énergétique plus élevée. Mais imaginons fonctionner pendant la journée lorsque nous ne dormons pas assez.

Nous sommes fatigués, et à moins d’avoir une volonté exceptionnellement forte, nous avons tendance à être saboter l’activité physique. Et c’est précisément quelque chose que nous pouvons utiliser pour influencer de manière significative notre besoin d’énergie.

Oui, une personne qui se lève le matin pour s’entraîner avant le travail, regarde un podomètre pendant la journée et marche malgré sa fatigue, aura une dépense énergétique plus élevée.

En général, cependant, le manque de sommeil entraîne une activité réduite. Ainsi, les tentatives de sport ne peuvent rester que des tentatives. Ajoutez à cela l’augmentation de l’apport énergétique en raison de l’augmentation de la sensation de faim et, au fil du temps, cela peut se manifester par une prise de poids lente (Klingenberg et al. 2012).

Manque de sommeil : augmente le stress, l'appétit et ralentit la croissance musculaire

C’est assez pour causer plus de stress juste peu de sommeil Et le lent gain de graisse du ventre est dans le monde

Lorsque le mot « stress » nous vient à l’esprit, nous pensons généralement au stress lié au travail ou simplement à « ne pas pouvoir suivre le rythme ». Mais il s’agit généralement de la réponse du corps à tout stress mental ou physique excessif. L’organisme déploie des mécanismes de défense dans cette situation. Un bus qui passe peut être assez stressant. Par conséquent, les niveaux d’adrénaline augmentent, le taux de sucre dans le sang augmente, le sang circule dans les muscles et, tout à coup, vous avez une vitesse surhumaine telle que vous pouvez attraper le bus.

Un stress prolongé a déjà un effet négatif. Et c’est là que nous pouvons inclure un manque de sommeil régulier. Le manque de sommeil augmentera les niveaux de cortisol et, avec le temps, il existe un risque d’augmentation de la pression artérielle, d’altération de la fonction du système immunitaire ou peut-être d’une plus grande susceptibilité à la dépression. L’augmentation du niveau de cortisol, entre autres, abaisse le niveau de leptine, ce qui apporte à nouveau un degré de satiété plus faible et un apport énergétique plus élevé sur la scène.

Notre forme et nos muscles en croissance nous remercieront pour un sommeil long et de qualité

Non seulement nos objectifs seront compliqués par la fatigue, la faim et les envies sucrées, mais la construction de la masse musculaire sera probablement plus difficile. Le manque de sommeil fait baisser le taux de testostérone. L’excrétion de testostérone est principalement influencée par la durée et la qualité du sommeil (Luboshitzky et al. 2001).

  1. Un sommeil long et non perturbé après le réveil garantit les niveaux de testostérone les plus élevés.
  2. Au contraire, un sommeil court, de mauvaise qualité et interrompu entraîne une diminution de la sécrétion de testostérone.

[Instagram]

Même Jeff Bezos ou Bill Gates ne vous laisseront pas passer une bonne nuit de sommeil !

Qui d’entre nous veut être en forme, puissant et efficace ? J’ose dire tous. Mais cela ne fonctionnera pas sans sommeil. Mais 7 heures, ce n’est pas long et cela en vaut vraiment la peine pour la santé et les résultats ! Andrej Babiš peut dire que le sommeil est pour les fainéants.

Mais regardez des capacités telles que Bill Gates ou Jeff Bezos qui dorment 7 à 8 heures par jour. “J’ai besoin de 8 heures de sommeil. Cela me fait mieux réfléchir, j’ai plus d’énergie, je suis de meilleure humeur et toutes ces choses,” dit Bezos. Il y aura quelque chose, vous ne pensez pas ?

Qu’en retirer ?

Bien que cela puisse sembler une perte de temps, le sommeil est pour nous importance considérable. Un manque de sommeil à long terme peut altérer la fonction immunitaire, la santé mentale, provoquer des maladies cardiovasculaires ou rendre la perte de poids plus difficile.

Lorsque nous nous efforçons d’avoir un mode de vie sain, le manque de sommeil ne nous aide pas du tout. En fait, le manque de sommeil ne fait pas du tout partie d’un mode de vie sain. Et quand rien ne nous aide à nous endormir lentement, les substances favorisant le sommeil peuvent nous aider.

Comment le manque de sommeil sabote-t-il notre mode de vie ?

  1. Il réduit la satiété et favorise la faim, augmentant ainsi l’apport énergétique.
  2. Cela nous encourage à consommer plus d’aliments riches en énergie.
  3. Dans la plupart des cas, cela conduit à une vie inactive et donc à une dépense énergétique réduite.
  4. Cela rend nos efforts pour développer nos muscles plus difficiles.

Ça en vaut la peine? N’est-il pas préférable d’essayer d’obtenir 7 à 9 heures de sommeil réparateur par jour pour éviter cela ?

ZHU, Bingqian, Changgui SHI, Chang G. PARK, Xiangxiang ZHAO et Sirimon REUTRAKUL. Effets de la restriction du sommeil sur les paramètres liés au métabolisme chez les adultes en bonne santé : une revue complète et une méta-analyse d’essais contrôlés randomisés. Avis sur la médecine du sommeil [online]. 2019. Disponible sur : https://www-sciencedirect-com…%3Dihub​​

SPIEGEL, Karine, Rachel LEPROULT, Mireille L´HERMITE-BALERIAUX, Georges COPINSCHI, Plamen D. PENEV et Eva VAN CAUTER. Les niveaux de leptine dépendent de la durée du sommeil : relations avec l’équilibre sympathovagal, la régulation des glucides, le cortisol et la thyrotropine. Le Journal d’endocrinologie clinique et métabolisme [online]. 2004. Disponible sur : https://academic-oup-com…​

Recommandations sur la durée du temps de sommeil de la National Sleep Foundation : méthodologie et résumé des résultats. Santé du sommeil [online]. 2015. Disponible sur : https://www.sciencedirect.com…​

DASHTI, Hassan S., Frank AJL SCHEER, Paul F. JACQUES, Stefania LAMON-FAVA et José M. ORDOVAS. Durée de sommeil courte et apport alimentaire : preuves épidémiologiques, mécanismes et implications pour la santé. Progrès en nutrition [online]. 2015. Disponible sur : doi:10.3945/an.115.008623​

KLINGENBERG, L., A. SJÖDIN, U. HOLMBÄCK, A. ASTRUP et JP CHAPUT. Sommeil court et son association avec le métabolisme énergétique [online]. 2012. Disponible sur : https://onlinelibrary-wiley…​

TAHERI, Shahrad, Ling LIN, Diane AUSTIN, Terry YOUNG et Emmanuel MIGNOT. Une courte durée de sommeil est associée à une réduction de la leptine, une augmentation de la ghréline et une augmentation de l’indice de masse corporelle. Médecine PLoS [online]. 2004. Disponible sur : https://www-ncbi-nlm-nih-gov…#​

KONDRACKI, Nancy L. Le lien entre le sommeil et la prise de poids – La recherche montre qu’une mauvaise qualité de sommeil augmente l’obésité et le risque de maladie chronique. La diététicienne d’aujourd’hui [online]. 2012, 14(6). Disponible sur : https://www.todaysdietitian…

LUBOSHITZKY, Rafael, Ziva ZABARI, Zilla SHEN-ORR, Paula HERER et Peretz LAVIE. Perturbation du rythme nocturne de la testostérone par la fragmentation du sommeil chez les hommes normaux. Le Journal d’endocrinologie clinique et métabolisme [online]. 2001, 86. Disponible sur : https://academic-oup-com…​

Retrouvez tous nos astuces et conseils pour uneprise de masse réussie

COMMENT PARTIR SANS JETER UN OEIL SUR LES PÉPITES DE NOTRE BOUTIQUE

Retrouvez tous nos ustensiles de cuisine pour vous faciliter la tâche en cuisine, nos produit minceur pour vous aider à maintenir la forme et faire du sport depuis le confort de votre domicile avec nos accessoires de fitness et Pilates âs cher

ACCESSOIRES DE SPORT ET FITNESS
:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Written by quoimangercesoir

Jeune blogueuse : experte en nutrition sport et santé. J'aide les femmes à s'accepter devant le miroir. Grâce à mes conseils sur les bonnes pratiques de la nutrition et sur les exercices physiques à adopter à la maison ou en salle de sport pour retrouver une belle silhouette.

10 motivačních filmů, které tě donutí vstát z gauče

10 films de motivation qui vous feront vous lever du canapé

Cukr: nejčastější otázky + tipy, jak snížit jeho příjem

Sucre : foire aux questions + astuces pour réduire sa consommation