in

Vous travaillez dur et ne mangez pas assez ? Insuffisance énergétique relative

Bien qu’une activité physique régulière soit sans aucun doute bénéfique pour notre santé, elle peut dans certains cas causer d’énormes dommages sur le plan physique, mental et des performances – dommages qui sont résumés par le syndrome dit de déficit énergétique relatif dans le sport (RED-S).

Dans l’article d’aujourd’hui, nous verrons ce que représente RED-S, ce qui nous menace en sa présence et comment l’éviter.

1. Qu’est-ce que la carence énergétique relative dans le sport ?

Le déficit énergétique relatif dans le sport (RED-S, relatif energy deficiency in sport) fait référence à un ensemble de symptômes qui ont un effet négatif sur les performances et la santé de l’athlète. La base de son développement est la soi-disant faible disponibilité énergétique, ce qui fait que notre organisme n’a pas assez d’énergie pour couvrir ses fonctions de base. Les causes d’une faible disponibilité énergétique peuvent être une charge sportive élevée, un apport énergétique insuffisant ou une combinaison de ces facteurs.

Disponibilité énergétique

La disponibilité énergétique (EA, disponibilité énergétique) représente alors le type d’énergie que les athlètes ont restera après avoir soustrait l’énergie dépensée pour l’exercice de son apport énergétique total. La valeur résultante est finalement toujours liée à la masse corporelle sans graisse (FFM) d’un individu spécifique.

La disponibilité énergétique optimale pour les femmes est de 45 kcal/kg FFM, pour les hommes cette valeur est supposée être légèrement inférieure – par exemple Koehler et al. ils rapportent 40 kcal/kg FFM dans leur étude. Il est particulièrement risqué en termes de complications de santé s’il est maintenu pendant une longue période niveau de disponibilité énergétique inférieur à 30 kcal/kg FFM.

  • Vous trouverez plus d’informations sur la disponibilité énergétique et des conseils pratiques pour augmenter votre apport quotidien et ainsi éviter les troubles de santé dans notre prochain article.

image de freepik.com

2. Quels domaines de la santé le RED-S affecte-t-il ?

Le concept RED-S a été officiellement introduit en 2014 par le Comité international olympique et suit la soi-disant triade athlétique féminine, qui se manifeste par des troubles de l’alimentation, des menstruations et de la santé osseuse dus à une faible disponibilité énergétique.

Par rapport à la triade sportive féminine, il est cependant RED-S décrit tous les domaines de la santé de manière beaucoup plus complète et détaillée, qui sont affectés par une disponibilité énergétique insuffisante. Plus précisément, il s’agit des fonctions reproductives et de la santé osseuse déjà évoquées, puis du fonctionnement des systèmes digestif et immunitaire, des troubles du cœur et des vaisseaux sanguins, de la sécrétion hormonale, des fonctions métaboliques, de la croissance et du développement, des paramètres sanguins et de la santé psychologique. Un autre grand avantage de RED-S est qu’en plus des femmes, il comprend également des athlètes masculins.

De plus, compte tenu de ces troubles, il est clair que notre corps n’a tout simplement nulle part où aller et une performance sportive réduite s’ajoute à une santé altérée. De plus, les changements de notre corps se manifestent très rapidement, la production réduite de certaines hormones a été enregistrée après seulement 5 jours de faible disponibilité énergétique. Une représentation graphique des zones affectées par la santé RED-S est décrite dans la figure suivante :

Vous travaillez dur et ne mangez pas assez ?  Insuffisance énergétique relative et ses effets sur la santé

3. À qui s’applique le RED-S ?

Bien que RED-S soit un domaine d’intérêt relativement nouveau, le nombre d’études traitant du sujet monte en flèche – entre autres, elles montrent à quel point le problème est répandu. Par exemple. Rogers et ses collègues ont révélé dans leur travail au moins un symptôme associé au RED-S chez 80 % des athlètes féminines australiennes d’élite et pré-élite.

La théorie selon laquelle les complications de santé associées à une disponibilité énergétique insuffisante n’affectent que les femmes a depuis longtemps cessé de s’appliquer. Selon certaines études, c’est le leur l’incidence entre les sexes est presque identique. Chez les athlètes masculins, cependant, ce problème est beaucoup plus difficile à détecter (chez les femmes, c’est l’un des premiers signes avant-coureurs d’un trouble du cycle menstruel), et on suppose également que le corps masculin est un peu plus résistant à une faible disponibilité énergétique. que le corps féminin – par conséquent, les changements visibles n’apparaissent qu’au moment où les choses deviennent vraiment difficiles.

On a aussi longtemps cru que RED-S n’affectait que les athlètes d’élite et de performance. Cependant, certains travaux ont attiré l’attention sur le fait alarmant qu’une disponibilité adéquate de l’énergie doit être prise en charge non seulement parmi les professionnels, mais aussi parmi les athlètes amateurs. Les disciplines axées sur l’apparence, l’esthétique et la minceur ou les sports qui classent les athlètes dans différentes catégories de poids sont particulièrement risqués.

4. Comment pouvons-nous prévenir le RED-S ?

Malgré toutes les preuves indiquant la gravité du problème RED-S il n’existe actuellement aucune approche uniforme en République tchèque qui serait en mesure d’attraper les athlètes à risque et leur fournir des options de traitement appropriées. Dans la plupart des cas, la thérapie elle-même est basée sur l’augmentation de l’apport énergétique, la réduction du niveau d’activité physique ou de son intensité, la psychothérapie ou une combinaison de ces étapes. Une procédure totalement inappropriée consiste à “restaurer” les menstruations à l’aide de contraceptifs hormonaux – leur utilisation induit des saignements réguliers, mais cela n’a rien à voir avec les menstruations physiologiques. Plus dans notre article 5 faits intéressants sur les menstruations que chaque femme devrait savoir.

Cependant, il apparaît que des équipes scientifiques étrangères sont en bonne voie pour développer ces procédés, comme en témoigne l’amélioration constante questionnaires utilisés pour rechercher des athlètes à risque (LEAF-Q, RED-S CAT, RST). Ces questionnaires comportent des questions dans le domaine des blessures, des fonctions digestives ou menstruelles, de l’état psychologique, du rapport du sportif à l’alimentation proprement dite, de la perception de son propre corps ou du volume d’activité physique. En attendant que ces méthodes nous parviennent, il est donc nécessaire que chaque athlète prenne soin de sa santé et d’une disponibilité suffisante d’énergie. Des instructions détaillées sur la façon de calculer facilement cette valeur peuvent être trouvées dans notre prochain article.

image de shutterstock.com

Opinion d’expert

Il a également commenté le sujet de l’insuffisance énergétique relative dans les sports et la disponibilité de l’énergie doc. M.Sc. Michal Kumstat Ph.D.travaillant au sein du Département de soutien à la santé de la Faculté d’études sportives de l’Université Masaryk de Brno, que je remercie ici pour sa coopération.

“L’apport énergétique optimal dans le sport est très difficile à déterminer. Le rapport entre l’apport énergétique quotidien et la dépense énergétique quotidienne est appelé bilan énergétique. Si nous simplifions les manifestations d’un déséquilibre entre l’apport et la dépense énergétiques en utilisant l’exemple des variations du poids corporel, un bilan énergétique négatif ne reflète pas un extérieur caché (non perçu par l’athlète), mais un naturel capacités de compensation de l’organisme faire face à cette situation dans le but de diminuer le poids corporel (par exemple en réduisant l’intensité de la dépense énergétique au repos, en arrêtant le cycle menstruel, en ralentissant la croissance, etc.).

Donc même en situation d’apport énergétique apparemment suffisant (= bilan énergétique équilibré et poids corporel stable) un déficit énergétique relatif persiste. Les signaux de fatigue persistante, d’altération des capacités de régénération, de stagnation des performances, de troubles du sommeil, de maladies respiratoires récurrentes et de fractures de fatigue sont sous-estimés chez les athlètes. Malgré le fait que le calcul de la disponibilité énergétique a ses limites et qu’actuellement, par exemple, il n’existe pas d’approche standardisée pour estimer la dépense énergétique pendant l’activité physique, les nouvelles technologies (montres intelligentes, moniteurs de fréquence cardiaque) sont une excellente perspective dans ce contexte.

L’estimation du niveau de disponibilité énergétique est un outil simple pour objectiver et individualiser l’apport énergétique optimal. Le diagnostic continu de la disponibilité énergétique au cours des différentes phases du cycle d’entraînement annuel devrait faire partie intégrante d’une préparation sportive responsable, non seulement pour les athlètes de haut niveau, mais il est absolument essentiel pour enfants athlètespour qui un apport énergétique suffisant est crucial pour un bon développement et une bonne croissance !

Qu’en retirer ?

Avec le sport, qui est un moyen irremplaçable d’améliorer notre santé, il est essentiel de veiller à ce que ce soit ce dépense énergétique couverte de manière optimale par l’énergie provenant de l’alimentation. Sinon, un état de soi-disant faible disponibilité énergétique peut survenir, sur la base duquel le syndrome RED-S se développe.

RED-S affecte les athlètes d’élite et récréatifs des deux sexes et pose un risque important pour leurs performances et leur santé. En très peu de temps, il est capable de perturber le fonctionnement normal de l’organisme. Malgré les découvertes étrangères il n’y a toujours pas d’approche uniforme en République tchèque pour attraper et traiter ces athlètes – il est donc essentiel que chaque athlète soit conscient du risque du problème et essaie de le prévenir.

Dans le cadre de la protection de votre santé et de vos performances sportives essayons donc d’éviter les régimes drastiques et les apports énergétiques trop faibles. Les athlètes d’élite qui ont besoin de perdre du poids rapidement, par exemple pour se qualifier pour une certaine catégorie de poids, doivent toujours suivre ce processus sous la supervision d’un expert/d’une équipe d’experts.

Mountjoy M, Sundgot-Borgen JK, Burke LM, et al. Déclaration de consensus du CIO sur le déficit énergétique relatif dans le sport (RED-S) : mise à jour 2018. Br J Sports Med. 2018;52(11):687-697. doi:10.1136/bjsports-2018-099193

Ong JL, Brownlee IA. Évaluation des dépenses énergétiques, de la disponibilité et de l’apport alimentaire chez les athlètes féminines compétitives de bateau-dragon. Des sports. 2017;5(2). doi:10.3390/sports5020045

Hilton LK, Loucks AB. Une faible disponibilité énergétique, sans stress physique, supprime le rythme diurne de la leptine chez les jeunes femmes en bonne santé. Am J Physiol Endocrinol Metab. 2000;278(1):E43-49. doi:10.1152/ajpendo.2000.278.1.E43

Loucks AB, Verdun M, Heath EM. Une faible disponibilité énergétique, et non le stress de l’exercice, modifie la pulsatilité de la LH chez les femmes qui font de l’exercice. J Appl Physiol Bethesda Md 1985. 1998;84(1):37-46. doi:10.1152/jappl.1998.84.1.37

Koehler K, Hoerner NR, Gibbs JC, et al. Une faible disponibilité énergétique chez les hommes qui font de l’exercice est associée à une diminution de la leptine et de l’insuline, mais pas à des modifications des autres hormones métaboliques. J Sport Sci. 2016;34(20):1921-1929.

Loucks AB, Thuma JR. La pulsatilité de l’hormone lutéinisante est perturbée à un seuil de disponibilité énergétique chez les femmes menstruées régulièrement. J Clin Endocrinol Metab. 2003;88(1):297-311. doi:10.1210/jc.2002-020369

ROGERS, Margot Anne, et al. Prévalence de la fonction physiologique altérée compatible avec le déficit énergétique relatif dans le sport (RED-S): une cohorte australienne d’élite et de pré-élite. Journal britannique de médecine sportive, 2021, 55.1 : 38-4

Viner RT, Harris M, Berning JR, Meyer NL. Disponibilité énergétique et habitudes alimentaires des cyclistes de compétition masculins et féminins adultes ayant une densité minérale osseuse inférieure à celle attendue. Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2015;25(6):594-602. doi:10.1123/ijsnem.2015-0073

KoehlerK, AchtzehnS, BraunH, MesterJ, SchaenzerW. Comparaison de la disponibilité énergétique autodéclarée et des hormones métaboliques pour évaluer l’adéquation de l’apport énergétique alimentaire chez les jeunes athlètes d’élite. Appl Physiol Nutr Metab Physiol Appl Nutr Metab. 2013;38(7):725-733. doi:10.1139/apnm-2012-0373

De Souza MJ, Koltun KJ, Williams NI. Le rôle de la disponibilité de l’énergie dans la fonction de reproduction dans la triade des athlètes féminines et l’extension de ses effets aux hommes : un modèle de travail initial d’un syndrome similaire chez les athlètes masculins. Méd. sportive. 2019;49(2):125-137. doi:10.1007/s40279-019-01217-3

DAVELAAR, Cassidy M. Foley, et al. Validation d’un outil de dépistage adapté à l’âge pour la triade des athlètes féminines et le déficit énergétique relatif dans le sport chez les jeunes athlètes. Curéus, 2020, 12.6.

MOUNTJOY, Margo, et al. L’outil d’évaluation clinique du déficit énergétique relatif dans le sport du CIO (RED-S CAT). 2015.

MELIN, Anna, et al. Le questionnaire LEAF : un outil de dépistage pour l’identification des athlètes féminines à risque pour la triade des athlètes féminines. Journal britannique de médecine sportive, 2014, 48.7 : 540-545.

Retrouvez tous nos astuces et guide sur lasanté et la nutriton

COMMENT PARTIR SANS JETER UN OEIL SUR LES PÉPITES DE NOTRE BOUTIQUE

Retrouvez tous nos ustensiles de cuisine pour vous faciliter la tâche en cuisine, nos produit minceur pour vous aider à maintenir la forme et faire du sport depuis le confort de votre domicile avec nos accessoires de fitness et Pilates âs cher

ACCESSOIRES DE SPORT ET FITNESS
:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Written by quoimangercesoir

Jeune blogueuse : experte en nutrition sport et santé. J'aide les femmes à s'accepter devant le miroir. Grâce à mes conseils sur les bonnes pratiques de la nutrition et sur les exercices physiques à adopter à la maison ou en salle de sport pour retrouver une belle silhouette.

Jsou rýžové chlebíčky a kaiserky zdravější než bílé rohlíky?

Jsou rýžové chlebíčky a kaiserky zdravější než bílé rohlíky?

Nebuď jako Kim Kardashian! Co s tvým tělem udělá nezdravé rychlé hubnutí?

Ne soyez pas comme Kim Kardashian ! Qu’est-ce que le ry malsain fera à votre corps