in

Pourquoi faut-il éviter un bain de glace après l’entraînement ?

Une douche glacée, un bain ou un bain après l’entraînement est une routine préférée de nombreux athlètes récréatifs et professionnels. Mais une douche froide est-elle toujours le meilleur choix ?

Qu’allons-nous apprendre dans l’article d’aujourd’hui ?

  • Pourquoi les gens se baignent-ils dans de l’eau glacée ?
  • Qu’est-ce que l’eau glacée fait à notre corps
  • Qu’arrive-t-il à notre corps si nous prenons un bain de glace après l’exercice
  • Quand est-il bon d’appliquer un bain de glace ?

Pourquoi les gens font-ils volontairement du poy a-t-il des bains de glace ?

D’entrée de jeu, il faut sans doute dire que les bains de glace sont une technique de plus en plus populaire et font partie du mode de vie de nombreuses personnes actives. Wim Hof ​​pourrait raconter. Vous vous demandez peut-être pourquoi les gens veulent réellement subir cela, mais avez-vous déjà ressenti cette sensation agréable après avoir pris un bain de glace ?

Mais assez de sensations, que dit la science des bains de glace en lien avec l’entraînement sportif ?

  1. Les bains de glace réduisent la température et le flux sanguin des tissus “baignés” (sans surprise…)
  2. Les bains de glace peuvent aider à réduire les douleurs musculaires après des entraînements intenses
  3. Les bains de glace aident à la régénération après l’entraînement
  4. Les bains de glace conduisent à une plus grande résistance du système immunitaire

Mais quel effet les bains de glace ont-ils sur la construction musculaire ?

N’en faites pas trop avec un bain de glace après l’entraînement en force

Dans sa nouvelle étude, Fuchs (2019) a traité du refroidissement des muscles exercés après l’unité d’entraînement. Il a choisi 12 jeunes sportifs récréatifs pour son expérience et a choisi la procédure expérimentale suivante pendant deux semaines :

  1. Les athlètes diplômés 45 minutes de musculation longue durée
  2. Après l’entrainement les athlètes mettent un pied dans un bain froid (8 °C) et l’autre pied dans un bain chaud (30 °C) pendant 20 minutes
  3. Immédiatement après le bain, les athlètes ont accepté 20 g de protéines 45 g de glucides sous forme de boisson sportive

Et comment cette tentative s’est-elle soldée ?

  1. Protéines nécessaires à la construction de la masse musculaire ont été délivrés au membre non refroidi plus efficacement qu’au membre refroidi, ce qui a entraîné une réduction de la production de protéines musculaires immédiatement après l’entraînement. C’est logique car le flux de sang avec des nutriments vers les tissus endommagés par l’entraînement est plus lent et moins efficace.
  2. La synthèse des muscles squelettiques s’est déroulée dans les deux semaines suivant l’expérience réduit d’environ 12% dans le cas du membre qui a été baigné dans un bain froid après l’entraînement à une température de 8 °C. Les experts ont également observé que cela peut être dû au fait que l’eau froide affecte négativement la signalisation cellulaire conduisant à la synthèse des protéines musculaires.
  • Mais Fuchs n’est pas le seul à avoir rencontré des résultats similaires dans son travail. Ainsi, par exemple, Roberts (2015) a observé dans son étude de 3 mois une plus faible augmentation de la masse musculaire et de la force chez les personnes qui ont nagé en eau froide après l’entraînement. Dans le même temps, il a conseillé aux athlètes de force et aux personnes s’efforçant de développer leur masse musculaire d’envisager l’inclusion de bains de glace dans la période suivant l’unité d’entraînement.
Pourquoi faut-il éviter un bain de glace après l'entraînement ?

Qu’en retirer ?

  • L’application de bains froids et de bains est une technique moderne qui permet soutenir la régénération, la résistance ou moins de douleur des muscles.
  • Dans une nouvelle étude de Fuchs (2019), il a été trouvé l’effet négatif des bains froids sur la circulation des tissus tendus et le transport ultérieur de protéines vers les muscles exercés, un processus nécessaire pour incorporer des protéines dans une nouvelle masse musculaire.
  • Un bain de glace après l’entraînement en force peut avoir effet négatif sur la construction de la masse musculaireet par conséquent les athlètes qui s’efforcent principalement de synthétiser les muscles squelettiques et de développer leur force devraient envisager son inclusion régulière.
  • Il peut être un peu plus sûr d’utiliser douches froides courtes, qui, en combinaison avec de l’eau chaude, peuvent assurer une meilleure circulation en entraînant le muscle tendu.
  • Dans certaines situations, les bains de glace peuvent être un complément approprié pour des performances sportives optimales. Selon Broatch (2018), les bains de glace peuvent favoriser la régénération, réduire les douleurs musculaires et les dommages musculairesfaisant des bains de glace une méthode idéale pour la régénération à court terme avant une séance d’entraînement, une course ou une compétition importante.
  • Cela représente une opportunité appropriée pour les athlètes de performance, les joueurs de tennis, les joueurs de football, les joueurs de hockey et d’autres sports d’équipe qui ont de nombreuses séances d’entraînement exigeantes dans leur plan d’entraînement, pour lesquelles il est nécessaire de récupérer suffisamment.
  • À long terme, les bains de glace sont particulièrement problématiques pour les culturistes et les athlètes de gym en raison de la réduction de l’hypertrophie musculaire et de l’augmentation de la force, qui se produit en raison d’un flux sanguin limité vers les tissus stressés et d’une altération de la signalisation cellulaire de la production de protéines musculaires.
  • Utilisez un bain de glace la veille d’une course difficilecompétitions ou lors de périodes à forte fréquence d’entraînements exigeants, mais évitez d’inclure régulièrement des bains de glace après l’unité de formation.

Fuchs CJ et al. (2019). Le refroidissement post-exercice altère les taux de synthèse des protéines musculaires chez les athlètes récréatifs. La revue de physiologie

Hohenauer E. et al. (2015). L’effet de la cryothérapie post-exercice sur les caractéristiques de récupération : une revue systématique et une méta-analyse. PLoS One 10

Mawhinney C. et al. (2017). Influence de l’immersion en eau froide sur le flux sanguin des membres après un exercice de résistance. Eur J Sport Sci 17, 519-529.

Vaile J. et al. (2008). Effet de l’hydrothérapie sur les signes et les symptômes des douleurs musculaires d’apparition retardée. Eur J Appl Physiol 102, 447-455.

Retrouvez tous nos astuces et conseils pour uneprise de masse réussie

COMMENT PARTIR SANS JETER UN OEIL SUR LES PÉPITES DE NOTRE BOUTIQUE

Retrouvez tous nos ustensiles de cuisine pour vous faciliter la tâche en cuisine, nos produit minceur pour vous aider à maintenir la forme et faire du sport depuis le confort de votre domicile avec nos accessoires de fitness et Pilates âs cher

ACCESSOIRES DE SPORT ET FITNESS
:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Written by quoimangercesoir

Jeune blogueuse : experte en nutrition sport et santé. J'aide les femmes à s'accepter devant le miroir. Grâce à mes conseils sur les bonnes pratiques de la nutrition et sur les exercices physiques à adopter à la maison ou en salle de sport pour retrouver une belle silhouette.

Proč žijeme falešný život na sociálních sítích?

Pourquoi menons-nous une fausse vie sur les réseaux sociaux ?

Tloustnutí a méně svalů. Jak se na vašem těle projevuje stres?

Prendre du poids et moins de muscle. Comment le stress affecte-t-il votre corps ?