Le syndrome de l’intestin paresseux

Comment vaincre le syndrome de l'intestin paresseux ?  –

 

Malheureusement, de nombreuses maladies et états de santé désagréables, qui touchaient jusqu’à présent principalement les personnes âgées, font désormais partie du quotidien des jeunes. L’une des affections les plus courantes est le syndrome de l’intestin paresseux. Une condition dont les symptômes sont très similaires à ceux de la constipation, pourtant ce sont deux maladies différentes. Il a été établi que quatre personnes sur dix en Bulgarie souffrent de selles paresseuses.

Dans les lignes qui suivent, nous allons vous présenter plus en détail le syndrome de l’intestin paresseux, les causes qui conduisent à son développement, les symptômes qui le caractérisent, ainsi que quelques précieux conseils pour venir à bout de la paresse intestinale.

Qu’est-ce que le syndrome de l’intestin paresseux ?

Dans ce phénomène désagréable, le gros intestin ne parvient pas à éliminer régulièrement et efficacement les déchets qui s’y sont accumulés lors du processus de digestion. Beaucoup d’entre vous ont sûrement été dans un tel état, même pendant une courte période, et conviendront que cela peut être extrêmement désagréable. La sensation de lourdeur vous rend extrêmement mal à l’aise, déprimé et même désespéré.

Bien que presque identique à l’état de constipation ou de constipation, le syndrome de l’intestin paresseux est toujours considéré comme une maladie différente. La principale différence réside dans le fait que la constipation peut être causée par des intestins paresseux, alors que l’inverse n’est pas le cas.

Quelles sont les causes du syndrome de l’intestin paresseux ?

Il y a un certain nombre de raisons qui peuvent conduire à son apparition. Les facteurs les plus courants qui affectent négativement le fonctionnement du système digestif sont liés à notre vie quotidienne.

Par exemple, les intestins paresseux peuvent être causés par un apport hydrique insuffisant et une consommation excessive d’aliments secs. Les boissons gazeuses sont également nocives et ont un effet indésirable. Leur utilisation excessive conduit à une “acidification” du gros intestin, qui à son tour conduit à une élimination plus lente des déchets de celui-ci. Les allergies à divers ingrédients et produits sont également très courantes de nos jours. Si vous êtes souvent constipé, vous voudrez peut-être passer un test d’allergie. Les plus courants qui conduisent à la constipation sont ceux au gluten, au blé, au lactose et aux conservateurs.

Habituellement, lorsque nous entrons dans un état de constipation, nous recourons à des médicaments qui ont un effet laxatif et aident à aller à la selle en temps opportun. Cependant, il est important de savoir que l’organisme s’habitue facilement à de tels médicaments, ce qui peut entraîner une dépendance à leur égard et inciter notre organisme à réduire le fonctionnement normal des intestins. Cela est dû à “l’aide” fréquente que les intestins reçoivent de l’extérieur – les laxatifs. En d’autres termes, nos intestins commencent à devenir paresseux et lents.

Jusqu’à présent, toutes les raisons que nous avons examinées dépendent entièrement de nous et de notre mode de vie. Cependant, il existe d’autres conditions qui conduisent au développement d’intestins paresseux, comme la grossesse. Il est normal qu’elle ait des périodes où vous souffrez de constipation, mais avec le bon régime, tout cela est réparable. Malheureusement, les intestins paresseux peuvent également être le signe de conditions médicales telles que la maladie congénitale de Hirschsprung, des tumeurs malignes ou divers troubles thyroïdiens tels que l’hypothyroïdie. Par conséquent, dans le cas où le changement de votre mode de vie n’entraîne pas d’améliorations, il est bon de demander l’avis d’un spécialiste.

 

Quels sont les symptômes de l’intestin paresseux ?

Il est maintenant temps de vous présenter les symptômes qui signalent souvent la présence d’intestins paresseux. Le plus courant d’entre eux est la sensation de ballonnement dans l’estomac, qui est due aux déchets accumulés. Leur décomposition dans le corps entraîne la formation de gaz et d’inconfort. La fermentation des aliments dans l’estomac et le gros intestin entraîne une augmentation des envies d’éructer et des nausées. Un mal de tête, ainsi que des douleurs dans l’abdomen ou le bas du dos, peuvent également être le signe d’un intestin paresseux.

Bien que les intestins paresseux causent de la constipation, cette condition donne souvent l’impression que vous devez aller aux toilettes, ce qui cause encore plus d’inconfort. Le blocage et le dysfonctionnement de l’ensemble du système digestif, ainsi que la congestion du corps avec des déchets, entraînent de la fatigue. Le processus normal d’absorption des nutriments est perturbé, ce qui réduit considérablement l’énergie disponible et peut être une condition préalable à des carences nutritionnelles.

Comment vaincre le syndrome de l’intestin paresseux ?

 

Une alimentation nutritive est la base d’une bonne santé, et nous savons tous qu’il est très important de boire suffisamment de liquide pendant la journée pour que notre corps fonctionne correctement. Il est également très important d’avoir suffisamment de fibres dans notre menu quotidien. Ils contribuent au fonctionnement optimal du métabolisme et à la régularité des selles. Pour lutter contre la paresse intestinale, il est bon de limiter les aliments raffinés. Ils sont non seulement nocifs pour notre corps en général, mais ralentissent également le métabolisme et conduisent souvent à l’accumulation de kilos en trop.

Il est important de prendre la quantité nécessaire de liquides, ainsi que d’inclure des fruits et légumes frais dans notre menu. Les grains entiers et l’avoine soutiennent également le bon fonctionnement du système digestif. Limitez les viandes grasses, les aliments raffinés et les produits sucrés.

Les activités physiques telles que le yoga, le cardio et la natation fonctionnent également très bien. Marchez souvent, surtout si vous travaillez en position assise. Si vous prenez des médicaments anti-constipation, remplacez-les par des plus légers, puis arrêtez complètement de les prendre. Au lieu de médicaments, profitez du pouvoir des remèdes naturels tels que l’huile de lin, ainsi que de certains types de jus de fruits frais qui normalisent les selles – pruneaux, poires, aloès et autres.

Pour finir avec

Le syndrome de l’intestin paresseux est une condition pathologique extrêmement désagréable. Cela peut entraîner un certain nombre de problèmes de santé, nous met mal à l’aise et nous fatigue. Faites attention aux signaux que votre corps vous envoie et changez votre style de vie.

Commencez à manger plus sainement, augmentez votre niveau d’activité physique, buvez au moins 2 litres d’eau par jour, maintenez un poids optimal, dormez suffisamment et réduisez le stress au quotidien. Si aucune des suggestions ci-dessus ne vous aide, vous devez contacter un spécialiste.

 


Retrouvez tous nos astuces et guide sur la nutrition sportif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.